Évaluation des conséquences des ruptures d’approvisionnement en 2012 au sein de cinq CHU québécois

Les ruptures d’approvisionnement ont toujours existé. Toutefois, le nombre de ruptures de stocks survenues au cours des dernières années, leur durée et leurs effets ont pris une ampleur importante. C’est ce qui a amené cinq CHU québécois à unir leurs efforts afin de trouver des solutions pour garantir à la population du Québec un meilleur accès aux médicaments.

Afin d’appuyer les centres hospitaliers universitaires (CHU) dans leurs activités, le Programme de gestion thérapeutique des médicaments (PGTM) propose un état de la situation relatif aux conséquences des ruptures d’approvisionnement en 2012 dans les cinq CHU québécois.
Cette étude descriptiverupture11 transversale met en évidence l’importance de la crise provoquée par les ruptures d’approvisionnement dans les CHU québécois en 2012 en évaluant les conséquences économiques et cliniques de la pénurie de médicaments.

Vous pouvez consulter le rapport disponible en ligne.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :