Quelles sont les zones bruyantes dans une pharmacie d’hôpital?

Le bruit peut interrompre le déroulement du travail et être associé à des erreurs de dispensation de médicaments. Compte tenu du peu d’études sur le bruit en pharmacie et de l’implantation de nouvelles technologies, nous avons réalisé une étude pilote sur le bruit ambiant dans la pharmacie du CHU Sainte-Justine.

Le niveau de bruit moyen (dB(A)) était plus élevé durant le jour (59,4 ± 5,3) que durant le soir (52,8 ± 8,2) [p < 0.001]. Certaines zones de travail étaient beaucoup plus bruyantes que d’autres, ce qui est expliqué par la présence d’équipement mécanique (hotte, appareils de dispensation automatique, ventilation positive), ainsi que par le nombre d’employés présents simultanément. La salle de fabrication stérile était la plus bruyante, de jour (bruit ambiant moyen de 70,4db(A)) comme de soir (69,9).

Les équipes de gestion de pharmacies ne doivent pas attendre avant d’intégrer l’aspect “bruit” dans leurs plans avant l’achat ou l’installation d’équipement robotisé, afin de créer ou de maintenir un environnement auditif de meilleure qualité.

Vous pouvez consulter notre affiche qui a été présentée au congrès de l’International Commission on the Biological Effects of Noise (ICBEN) – 10th International Congress on Noise as a Public Health Problem, qui a eu lieu du 24-28 juillet 2011 à Londres, ainsi que l’article publié dans le compte-rendu de la conférence. Le programme de ce congrès est disponible ici.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :