Charge de travail en alimentation parentérale

La préparation de l’alimentation parentérale (AP) dans la plupart des grands centres hospitaliers nord-américains est réalisée en pharmacie à l’aide de pompes volumétriques automatisées, à partir de solutions concentrées de chaque ingrédient.  En pédiatrie, ces systèmes sont d’une importance capitale en raison de la grande variabilité des besoins des patients.

Entre le 19 mai 2007 et le 25 juin 2010, 33 544 ordonnances d’AP ont été préparées dans notre centre, (29,8 ordonnances par jour), ce qui représente une charge de travail considérable.  Près de 60%  de ces préparations étaient destinés à la néonatologie.  Le coût moyen des ingrédients pour une ordonnance d’AP a augmenté durant la période d’étude, de 23,27$ en 2007 à 37,78$ en 2010.  L’augmentation des coûts était principalement attribuable à une augmentation du prix des solutions concentrées d’ingrédients.

Vous pouvez consulter notre affiche qui a été présentée au colloque annuel du réseau québécois de recherche sur l’usage des médicaments (RQRUM) les 1 et 2 juin 2011 à Montréal, Québec. Le résumé est publié dans le Journal of Population Therapeutics and Clinical Pharmacology.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :