Archives de Tag: Rendez-vous de la recherche

L’URPP au 11e Rendez-vous de la recherche pharmaceutique

L’URPP était heureuse de présenter plusieurs projets au Rendez-vous de la recherche pharmaceutique.

Le programme complet peut être consulté. Soulignons les projets de l’URPP :

Enquête sur la pharmacie hospitalière canadienne – 1985-86 à 2020-21
Une enquête canadienne sur la pharmacie hospitalière est menée depuis 1985. L’objectif était de décrire l’évolution du sondage de 1985- 86 à 2020-21. Sur une période de 35 ans, les ressources humaines, les dépenses et les soins pharmaceutiques ont augmenté au fil des années, supportées par une délégation progressive de tâches aux assistants techniques en pharmacie et des technologies.
Stage en pratique pharmaceutique du Pharm. D. – stage virtuel d’une semaine pendant la COVID19
L’objectif est de présenter le développement d’un stage virtuel d’une semaine, en remplacement au stage en pratique pharmaceutique qui se déroulait en présence avant la pandémie. Ce processus a été une opportunité pour mettre à jour le contenu, exposer les étudiants aux meilleures pratiques et à de multiples exemples provenant de plusieurs hôpitaux.
Comparaison du rôle et des perceptions de pharmaciens hospitaliers dans la dispensation de certaines thérapies orales ambulatoires en oncologie en Amérique du Nord et en Europe : une étude exploratoire
Les rôles du pharmacien varient pour gérer l’accès, le remboursement, la distribution et la surveillance de thérapies ciblées complexes en oncologie. 57 % des pharmaciens hospitaliers dispensent des thérapies orales ambulatoires en oncologie en Amérique du Nord vs 75 % en Europe.
Conformité québécoise au Guide de l’ASSTSAS 2021 – Pharmacie
Le Guide de manipulation sécuritaire des médicaments dangereux a été mis à jour. Les établissements de santé québécois ont participé à un exercice d’autoévaluation. La conformité était élevée pour les critères d’aménagement et pour ceux relatifs aux médicaments cancérogènes, mais moins pour les autres types de médicaments dangereux. Les critères à faible conformité seront priorisés par la communauté de pratique
Évolution de la conformité du circuit du médicament dans les unités de soins et cliniques externes d’un établissement universitaire mère-enfant
Le circuit du médicament est complexe avec de nombreuses étapes. Le département de pharmacie est responsable de sa sécurisation pour garantir la qualité des soins. La conformité globale dans les unités de soins était de 82.5±17.4 en 2019 et 74±18.5 % en 2022, et dans les cliniques externes de 84.3±14.2 en 2019 et 82.6±19.6 % en 2022
Audit annuel de la préparation et de l’administration des médicaments par les professionnels en soins infirmiers dans un centre hospitalier universitaire québécois
Les audits avec retour d’informations sont une stratégie pour améliorer les pratiques professionnelles et assurer la sécurité et qualité du circuit. La plupart des critères (89 %, 54/61) étaient conformes dans plus de 75 % des cas. Les résultats des cet audit feront l’objet de retours d’informations par les équipes encadrantes à leurs équipes.
Mise en valeur d’une sélection d’artefacts pharmaceutiques au CHU Sainte-Justine
Il existe peu d’artefacts pharmaceutiques en établissements de santé. Certains établissements de santé conservent une sélection d’objets historiques qui peuvent être archivés ou mis en valeur. La collection comprend 296 artefacts répartis comme suit : verrerie (176/296, 59.5 %), médicaments (43/296, 14.5 %), équipements (34/296, 11.5 %), livres (22/296, 7.4 %), autres (21/296, 7.1 %).
Programme de surveillance de la contamination de surface à 11 antinéoplasiques dans 124 hôpitaux canadiens
L’exposition professionnelle aux antinéoplasiques peut mener à des effets à long terme sur la santé des travailleurs. Le cyclophosphamide était mesuré à de faibles concentrations sur 28 % des surfaces de 124 hôpitaux. Une participation régulière offre une opportunité pour revoir les pratiques, identifier les zones à risque et renouveler les formations.

Les résidentes du CHU Sainte-Justine y ont également présenté leur projet de résidence :

DELAY-G : évaluation de l’administration retardée de G-CSF en pédiatrie
Direction facultaire : Marie-Élaine Métras Direction clinique : Flaviu Adrian Mosora, Jean-François Delisle
Résidentes : Laurence Bertrand, Kristina Bourdeau, Sarah-Jane Gagnon-Lépine, Carla Karamé
Le G-CSF est utilisé pour réduire la durée d’aplasie chez les patients pédiatriques recevant de la chimiothérapie et est habituellement administré 24 à 48h post-chimiothérapie. Toutefois des études récentes ont démontré que l’administration retardée de G-CSF était sécuritaire. Cette étude rétrospective vise à décrire l’administration standard de G-CSF (24-48h post-chimiothérapie) comparativement à l’administration retardée (72-96h post-chimiothérapie) chez la population pédiatrique oncologique du CHUSJ.

Le Rendez-vous de la recherche était précédé du Séminaire de gestion pharmaceutique. On a profité de l’occasion pour souligner la contribution de David Williamson à la gestion du programme de maîtrise en pharmacothérapie avancée au cours des 6 dernières années. François Schubert était également présent pour présenter la bourse Pineau-Schubert, qui vise à soutenir la mise en œuvre de pratiques novatrices.

Le programme complet est également disponible.

Soulignons notamment la participation des résidentes du CHU Sainte-Justine :

L’utilisation de balados comme outil de formation continue
Laurence Bertrand, Kristina Bourdeau, Sarah-Jane Gagnon-Lépine, Carla Karamé

Commentaires fermés sur L’URPP au 11e Rendez-vous de la recherche pharmaceutique

Classé dans Félicitations et mentions, URPP