Substances désignées : profil de consommation en établissement de santé français et québécois

Bien que la consommation d’opioïdes en Europe soit quatre fois plus faible que celle rapporté en Amérique du Nord, il n’empêche qu’une tendance à la hausse des prescriptions d’opioïdes et de la mortalité est également observée. L’Europe n’est point protégé de la « crise des opioïdes » que subit l’Amérique du Nord. En effet, elle est en pleine émergence dans le continent européen. Les hôpitaux sont souvent à l’origine de l’initiation de ces traitements.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons effectué une étude descriptive rétrospective dans le but de comparer les consommations de substances désignées (i.e.; stupéfiants, drogues contrôlées et benzodiazépines) entre un hôpital français (HF) et un hôpital québécois (HQ).

Pour voir les résultats on peut consulter notre affiche dans le cadre de la 14ème colloque annuelle de l’Association étudiante de l’École de santé publique de l’Université de Montréal (AEESPUM), le 2 mai 2019, Montréal, Québec, Canada.

Poster un commentaire

Classé dans Bon usage des médicaments, Descriptive, URPP

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.