Canadian Pharmacogenomics Network for Drug Safety : prévention des effets indésirables médicamenteux

Les effets indésirables médicamenteux (EIMs), un problème majeur à la médecine moderne, ont le quatrième taux de mortalité le plus élevé. Les tests pharmacogénomiques figurent parmi les méthodes les plus prometteuses de la gestion des EIMs. En 2005, le réseau de surveillance pancanadien des EIMs, Canadian Pharmacogenomics Network for Drug Safety (CPNDS), a été fondé par l’équipe de Burce Carleton et al. de l’Université de la Colombie-Britannique. Le CPNDS est un programme national qui vise la réduction des EIMs chez les enfants.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons effectué une analyse de l’information clinique et démographique du CPNDS.

Pour voir les résultats on peut consulter notre affiche dans le cadre de la 8ème Colloque du Réseau Québécois de recherche sur les médicaments le 19 et 20 octobre 2018 et la 7ème édition du Rendez-vous de de la recherche pharmaceutique, le 6 décembre 2018, Faculté de pharmacie, Montréal, Qc, Canada.

Poster un commentaire

Classé dans Bon usage des médicaments, Descriptive, Soins pharmaceutiques, URPP

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.