Utilisation des circuits fermés dans le but de réduire la contamination des fioles perforées

Le chapitre <797> du United States Pharmacopeia stipule que pour s’assurer de la stérilité des fioles perforées sous les conditions ISO5, ces dernières doivent avoir une date limite d’utilisation (DLU) de six heures. Certains auteurs appuient que les circuits fermés (CF) contribuent à maintenir la stérilité des fioles antinéoplasiques et permet ainsi de leurs attribuer une DLU prolongée.

Dans le cadre de l’URPP, nous avons réalisé une revue de la littérature dans le but d’identifier les études qui présentaient des données à ce sujet. À partir de douze de ces études, nous avons comparé la contamination des fioles perforés dans des CF à celles qui ne l’étaient pas. Nous avons aussi évalué la qualité des données recueillies par l’intermédiaire des critères de Strengthening the Reporting of Observational Studies in Epidemiology (STROBE).

Pour voir les résultats, on peut consulter notre affiche présentée dans le cadre du 50th Professional Practice Conference – Canadian Society of Hospital Pharmacists le 2 au 5 février 2019 à Toronto, ON, Canada et de la 7ème édition du Rendez-vous de de la recherche pharmaceutique le 6 décembre 2018, Faculté de pharmacie, Montréal, Qc, Canada.

Poster un commentaire

Classé dans Revue de littérature, Santé et sécurité au travail, Santé et sécurité au travail, URPP

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.