Merci pour tout … Robert Goyer

Le 15 juin 2018, le Gouvernement a décoré de l’Ordre de l’excellence en éducation du Québec 51 personnalités des milieux de l’éducation et de l’enseignement supérieur.  J’ai le privilège comme pharmacien et professeur titulaire de clinique à la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal et chargé de cours à l’Université Laval d’être l’un de ces récipiendaires.On peut également consulter le blogue de la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal. J’étais malheureusement absent de la remise car à l’étranger.

Cette reconnaissance m’est remise à ma 30ème année d’enseignement, alors que je créais un cours de communication en pharmacie au programme de Baccalauréat en pharmacie de l’Université Laval en 1988 et que j’étais résident en pharmacie. En déménageant à Montréal, j’ai poursuivi ma contribution à l’enseignement à la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal, comme responsable de formation clinique dans un milieu de soins (i.e. Cité de la Santé) et comme chargé de cours. Recruté par le CHU Sainte-Justine en 1996, Robert Goyer m’a proposé de devenir professeur invité.  Il avait pour plan de créer et défendre le statut de professeur de clinique en pharmacie, ce que je suis devenu en 1999. J’enseigne depuis comme professeur titulaire à la Faculté de l’Université de Montréal, la législation, la gestion et l’éthique pharmaceutique.

Je tiens à remercier les Ministres de l’Enseignement supérieur (Hélène David) et de l’Éducation, du Loisir et du Sport (Sébastien Proulx) pour la mise en place de cette nouvelle reconnaissance à l’échelle de tout le système d’éducation québécois. Je tiens également à remercier mes collègues à la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal et de l’Université Laval où j’enseigne.  Je remercie tous les étudiants en pharmacie qui me font confiance, qui prêtent l’oreille, qui apprennent et m’apprennent, qui confrontent, qui questionnent, qui mettent en application ce que nous leur proposons au fil de leur formation.  Je remercie aussi tous mes collègues au CHU Sainte-Justine qui me soutiennent dans ce rôle, tant les pharmaciens, que les assistants-techniques séniors en pharmacie, le personnel administratif, les autres cliniciens. Enseigner est un immense privilège et les étudiants me redonnent tellement dans ces échanges au fil du temps.

Enfin, je dédie ce prix reçu à Robert Goyer, ancien doyen, pharmacien et collègue de la Faculté et ami. Je dois beaucoup à cet homme extraordinaire, plus grand que nature, intègre, déterminé, visionnaire, loyal, émotif, complice, professionnel, pharmacien et entier.  Il m’a fait une place, a reconnu mes intérêts, mes capacités et mes compétences, m’a donné davantage le goût de foncer, de créer, de faire reconnaître …  Je suis devenu le prof que je suis en partie grâce à lui. Robert nous a quitté le 28 juin 2018.

Je publie cette dernière photo prise ensemble à la rencontre du Cercle du doyen en octobre 2017.  Tu vas vraiment nous manquer Robert.  J’aurais vraiment aimé célébré le 100ème de la Faculté de pharmacie avec toi 😦

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :