Démarche pour la mise à niveau de soins pharmaceutiques : le cas de la nutrition parentérale

IMPACTAPIl existe une grande disparité entre les activités de pharmacie clinique. Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons mené une étude afin de décrire la méthode utilisée pour la mise à niveau de soins pharmaceutiques en nutrition parentérale dans notre établissement mère enfant de 500 lits. La démarche comportait trois étapes : une revue de la documentation, une description du secteur en 2014-2015 et une description de la mise à jour du niveau de pratique.

Des 222 articles recensés, neuf articles ont été retenus. Nous n’avons recensé aucune activité pharmaceutique spécifique reposant sur des données de bonne qualité. Un total de 6,45 interventions/heure de soins pharmaceutiques décentralisés pour un total de 370 patients a été recensé. La mise à jour inclut la rédaction d’un guide clinique, la saisie décentralisée des ordonnances et la rencontre systématique par le pharmacien de tous les patients. Cette étude contribue à mieux décrire et documenter l’impact du pharmacien en nutrition parentérale.

On peut consulter notre article publié dans le Journal de Pharmacie Clinique.

 

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :