Enregistrement informatique des doses de médicaments en établissement de santé : avantages, inconvénients et enjeux

Le circuit du médicament est complexe et comporte plus d’une cinquantaine d’étapes. Le personnel soignant doit planifier et enregistrer toutes doses de médicaments administrées à un fadme1patient. Il existe des applications logicielles permettant l’enregistrement électronique des doses de médicaments (FADMe), le plus souvent intégrés à un prescripteur électronique de médicaments. Compte tenu de la complexité du circuit du médicament, il est possible d’informatiser en partie ou en totalité les étapes entourant la prescription, la validation, la préparation et l’administration de doses de médicaments.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons effectué une revue de littérature afin d’identifier les avantages et les inconvénients de l’enregistrement informatique des doses de médicaments et d’optimiser la réalisation de notre implantation.

Le Canada présente un retard important en matière d’informatisation du circuit du médicament et particulièrement en ce qui concerne la FADMe (94% aux USA c. 8% au Canada) qui est le plus
souvent une composante d’un dossier électronique médical ou minimalement d’un prescripteur électronique. Une revue systématique récente confirme la réduction du risque d’erreurs d’administration de médicaments associée à l’utilisation de FADMe (RR = 0,71).

On peut consulter l’affiche présentée dans le cadre du Congrès de l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec du 15 au 17 avril 2015 à Québec, Qc, Canada.

 

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :