Protection des renseignements personnels dans un cadre de recherche en pharmacie

L’énonce de politique des trois Conseils énonce qu’il est de la responsabilité des chercheurs de « protéger les renseignements qui leur sont confiés et éviter de les utiliser ou de les divulguer à tort. (…) Les chercheurs doivent décrire les mesures qu’ils prendront pour s’acquitter de leurs obligations en matière de confidentialité et doivent expliquer les exigences de divulgation raisonnablement prévisibles ».

Connaissez-vous les pratiques exemplaires en matière de protection de la vie privée dans la recherche en santé qui ont été élaborées par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC)?

En s’inspirant de ces dix pratiques, nous avons fait une liste de 32 activités pertinentes à la recherche dans un département de pharmacie. Les actions proposées incluent, par exemple, de rédiger une politique et procédure sur le suivi du consentement et le contact des participants, de se questionner sur l’extraction, la conservation et le partage des données, la sécurisation des accès et d’identifier un membre responsable de la gestion des données personnelles.  Il est utile de prendre le temps de réévaluer ses pratiques et d’évaluer les correctifs à apporter.

Vous pouvez consulter notre article publié dans le Pharmactuel.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :