Usage optimal des médicaments obtenus via le PAS : le cas de l’étomidate en pédiatrie

L’usage optimal repose sur l’utilisation de médicaments commercialisés en présence de données probantes publiées en quantité suffisante pour les indications ciblées. Dans certains cas, les cliniciens doivent recourir à des médicaments non commercialisés via le programme d’accès spécial (PAS) de Santé Canada.

Notre objectif était d’évaluer de façon rétrospective la conformité de l’utilisation de l’étomidate à la règle d’utilisation locale au CHU Sainte-Justine. Un dossier sur deux a été consulté de façon rétrospective de décembre 2008 à juillet 2010.

Un niveau élevé de conformité de l’utilisation de l’étomidate à la règle d’utilisation locale était observé, mais il y avait des difficultés administratives à recenser toutes les doses administrées d’un médicament obtenu via le PAS. À noter que le Programme de gestion thérapeutique des médicaments a publié un rapport sur l’utilisation de médicaments du PAS dans les cinq CHUs du Québec.

Vous pouvez consulter notre affiche qui a été présentée au congrès de clôture des fêtes du cinquantenaire de l’A.P.E.S. le 20 octobre 2011 à Charlevoix, Québec.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :