Hiérarchisation des programmes de soins avec pharmaciens décentralisés

La pratique pharmaceutique hospitalière a beaucoup évolué au cours des dernières décennies, notamment grâce à l’émergence des soins pharmaceutiques, l’introduction de nouvelles technologies, l’évolution des programmes d’enseignement ou encore le développement de la recherche sur les pratiques pharmaceutiques. Notre objectif était d’établir une priorisation consensuelle des programmes de soins selon l’impact perçu de la présence de pharmaciens décentralisés.

Chaque chef a coté individuellement sa perception de l’impact des pharmaciens décentralisés pour chaque programme selon trois critères :

  • Santé
  • Sécurité
  • Coûts

À partir d’un score de qualité des données probantes et des cotations individuelles, les chefs ont établi après consensus un rang global final des programmes de soins (Technique Delphi). Cette étude pilote présente la hiérarchisation de 17 programmes de soins ambulatoires et 18 programmes d‘hospitalisation d’après l’impact perçu de la décentralisation de pharmaciens, après discussion entre chefs de département de pharmacie de cinq Centres Hospitaliers Universitaires.

Vous pouvez consulter notre affiche qui a été présentée au congrès de clôture des fêtes du cinquantenaire de l’A.P.E.S. le 20 octobre 2011 à Charlevoix, Québec.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :