L’ATCG de la pharmacogénomique

Vingt-cinq milles gènes constituent notre génome et plus de 12 millions de variations entre le génome de deux individus sont possibles. Nous sommes donc loin d’être identiques. Bien que les doses de médicaments soient ajustées en fonction du poids d’un enfant, d’une valeur sérique lors d’un monitorage pharmacocinétique ou d’une réponse thérapeutique, la thérapie médicamenteuse est généralement prescrite, initiée et ajustée sans tenir compte du bagage génétique de chaque patient. L’objectif de cet article est de présenter les principes de base de la pharmacogénomique et son impact potentiel sur la pratique pharmaceutique.

Vous pouvez consulter notre article publié dans le Québec Pharmacie. Cet article est publié avec l’autorisation de l’éditeur de Québec Pharmacie.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :