archive

Archives d’Auteur: indicible

En suivi au blogue de juin dernier, le prix de l’Ordre d’excellence en éducation du Québec a été remis à Jean-François Bussières, professeur titulaire de clinique à la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal, le 19 septembre 2018 .  Cette remise complémentaire à la cérémonie de juin 2018 a permis de rejoindre une douzaine de récipiendaires de différentes sphères de l’enseignement au Québec qui ne pouvaient être présents à la cérémonie.  Cette reconnaissance est décernée à JFB sa 30ème année d’enseignement en milieu universitaire.

Merci à tous les étudiants à qui j’ai l’immense privilège d’enseigner.

De gauche à droite, Normand Baillargeon, philosophe et professeur, membre émérite de l’Ordre, Jean-François Bussières, chef de l’URPP et du département de pharmacie au CHUSJ et membre de l’Ordre, et Steven Colpitts, sous-ministre adjoint au ministère de l’éducation et de l‘enseignement supérieur  – 19 septembre 2018.

 

Publicités

Depuis 1985, un comité éditorial indépendant de pharmaciens hospitaliers mène une enquête annuelle (jusqu’à la fin des années quatre-vingt-dix), puis bi-annuelle depuis, sur la pratique pharmaceutique hospitalière. Ces travaux comportent une enquête de plusieurs centaines de questions, accompagnés d’un rapport canadien et d’un article québécois (Pharmactuel). De plus, le comité éditorial tient des activités de formation/discussion au sein de chaque province dans le cadre de séminaires administratifs et une rencontre annuelle avec les pharmaciens intéressés dans le cadre du Professional Practice Conference de la Société Canadienne des Pharmaciens d’Hôpitaux.

Vous vous intéressés à la pratique pharmaceutique hospitalière …. prenez note des éléments suivants:

  • Canada – On peut consulter la version française de la dernière enquête (2016-2017) publiée en juin 2018
  • Québec – On peut consulter l’article québécois publié dans le Pharmactuel pour les mêmes données ; cet article donne également un résumé de l’actualité pharmaceutique pertinente aux pharmaciens impliqués en gestion pharmaceutique ; l’article est également utilisé dans le cadre de la maîtrise en pharmacothérapie avancée à l’Université de Montréal et l’Université Laval
  • Balado – L’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec a réalisé une balado sur le sujet ; cette balado est en ligne depuis quelques heures ; bonne écoute.  Merci à Nathalie Marceau et l’APES de cette opportunité.

Les pharmaciens et assistants-techniques en milieu hospitalier contribuent à la prestation de services, de soins, d’enseignement, de recherche et de gestion qui permette un circuit du médicament sécuritaire et des soins de qualité aux patients hospitalisés et ambulatoires de tout le pays.

En-tête de la page

L’équipe de l’URPP collabore avec des pharmaciens du Québec, du Canada mais également d’autres pays. Au cours de l’été 2018, nous avons reçu la visite de trois pharmaciens et collègues européens.

Pascal Bonnabry, pharmacien-chef aux Hôpitaux universitaires de Genève nous a visité pour quelques jours en début juillet.  Pascal a déjà collaboré à plusieurs projets avec des membres de l’URPP et cette visite a permis d’identifier de nouvelles opportunités de collaboration.  Au cours de son séjour, Pascal en a profité pour nous présenter le profil de la pratique pharmaceutique au sein de son établissement.

Durant l’été, Géraldine Leguelinel-Blache, pharmacienne au Centre hospitalier régional universitaire de Nîmes, a complété un stage court de trois mois au sein de notre équipe. Son séjour a permis réaliser plusieurs projets communs.

Enfin, Jean Calop, pharmacien hospitalier et professeur retraité, nous a salué lors d’un séjour à Montréal. Défenseur de la pharmacie clinique, il fait plaisir de saluer à nouveau un collègue qui partage la vision de l’URPP.

Nul doute que ces visites contribuent à resserrer les liens et favoriser de nouveaux projets communs. À notre avis, les patients profitent de ces échanges, parce que les pharmaciens qui partagent leurs connaissances et leurs idées, développement de meilleurs services et soins pharmaceutiques ! Merci de votre visite. JFB et coll.

Cette semaine marque la rentrée académique des étudiants inscrits au 1er cycle (Doctorat professionnel, baccalauréat en sciences biopharmaceutiques) et 2ème cycle (maîtrise en pharmacothérapie avancée) des deux facultés de pharmacie au Québec. Nous souhaitons la bienvenue à tous les étudiants.

Le blogue de l’URPP présente chaque semaine (jeudi) un éventail de travaux de recherche en pratique pharmaceutique. L’URPP comporte une dizaine d’axes de recherche incluant le circuit du médicament, le bon usage des médicaments, la santé et la sécurité au travail et la pédagogie. En consultant nos articles, les étudiants s’éveillent à différentes opportunités de recherche auxquelles ils peuvent collaborer dans le cadre de stages (p.ex. stages à thématiques optionnelles – STOP), de séjours à l’URPP durant l’année académique ou durant la période estivale ou encore durant le programme de maîtrise en pharmacothérapie avancée.   Nos blogues mettent en évidence des communications affichées lors de congrès ou des publications.  Au cours des dernières années, nous réalisons une centaines de communications distinctes par année. On peut consulter le bilan du 15ème anniversaire de l’URPP publié en novembre 2017.

Ce blogue sera notamment utilisé dans le cadre du Pharm.D. de la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal dans le cadre du cours PHA1215 – Le pharmacien et la loi.

Bonne rentrée, bon automne, bon succès

JF et l’équipe de l’URPP

« Mis sur pied en 2000, le Projet SEUR (Sensibilisation aux Études, à l’Université et à la Recherche) encourage la persévérance scolaire chez les élèves du secondaire et les étudiants du collégial en leur permettant d’explorer différentes perspectives d’études et de carrières. Le Projet SEUR est parrainé par l’Université de Montréal ».

Jean-François Bussières, professeur à la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal, collabore à ce projet depuis 2010. Il a participé à des ateliers et donne depuis quelques années une grande conférence sur le thème « Devenir pharmacien« . Il s’agit d’un prétexte à une conférence plus large qui propose aux jeunes une réflexion, quelques conseils et trucs à envisager, pour faire un choix de carrière éclairé.

Été 2018 – Grande conférence – Faculté d’aménagement – U de M  

Dans le cadre de la Séance académique du 30 mai 2018, Jean-François Bussières de la Faculté de pharmacie (Université de Montréal) et du CHU Sainte-Justine (Département de pharmacie et Unité de recherche en pratique pharmaceutique) a présenté aux membres de l’Académie un profil du « Développement de la recherche évaluative : le cas de l’Unité de recherche en pratique pharmaceutique ».  Cette présentation d’une vingtaine de minutes comportait trois objectifs d’apprentissage:

  • Situer la recherche évaluative  et ses enjeux au Canada
  • Présenter un profil de l’Unité de recherche en pratique pharmaceutique et ses axes
  • Illustrer l’activité de cette unité par une sélection de projets et commenter quelques retombées

Jean-François Bussières a été élu comme correspondant étranger de l’Académie à l’Assemblée du 28 septembre 2016. D’autres pharmaciens canadiens ont également ce statut soient Albert Adam, Claude Mailhot, Yvon Raymond, et Régis Vaillancourt

On peut visionner la présentation mise en ligne sur Youtube.

Le 15 juin 2018, le Gouvernement a décoré de l’Ordre de l’excellence en éducation du Québec 51 personnalités des milieux de l’éducation et de l’enseignement supérieur.  J’ai le privilège comme pharmacien et professeur titulaire de clinique à la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal et chargé de cours à l’Université Laval d’être l’un de ces récipiendaires.On peut également consulter le blogue de la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal. J’étais malheureusement absent de la remise car à l’étranger.

Cette reconnaissance m’est remise à ma 30ème année d’enseignement, alors que je créais un cours de communication en pharmacie au programme de Baccalauréat en pharmacie de l’Université Laval en 1988 et que j’étais résident en pharmacie. En déménageant à Montréal, j’ai poursuivi ma contribution à l’enseignement à la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal, comme responsable de formation clinique dans un milieu de soins (i.e. Cité de la Santé) et comme chargé de cours. Recruté par le CHU Sainte-Justine en 1996, Robert Goyer m’a proposé de devenir professeur invité.  Il avait pour plan de créer et défendre le statut de professeur de clinique en pharmacie, ce que je suis devenu en 1999. J’enseigne depuis comme professeur titulaire à la Faculté de l’Université de Montréal, la législation, la gestion et l’éthique pharmaceutique.

Je tiens à remercier les Ministres de l’Enseignement supérieur (Hélène David) et de l’Éducation, du Loisir et du Sport (Sébastien Proulx) pour la mise en place de cette nouvelle reconnaissance à l’échelle de tout le système d’éducation québécois. Je tiens également à remercier mes collègues à la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal et de l’Université Laval où j’enseigne.  Je remercie tous les étudiants en pharmacie qui me font confiance, qui prêtent l’oreille, qui apprennent et m’apprennent, qui confrontent, qui questionnent, qui mettent en application ce que nous leur proposons au fil de leur formation.  Je remercie aussi tous mes collègues au CHU Sainte-Justine qui me soutiennent dans ce rôle, tant les pharmaciens, que les assistants-techniques séniors en pharmacie, le personnel administratif, les autres cliniciens. Enseigner est un immense privilège et les étudiants me redonnent tellement dans ces échanges au fil du temps.

Enfin, je dédie ce prix reçu à Robert Goyer, ancien doyen, pharmacien et collègue de la Faculté et ami. Je dois beaucoup à cet homme extraordinaire, plus grand que nature, intègre, déterminé, visionnaire, loyal, émotif, complice, professionnel, pharmacien et entier.  Il m’a fait une place, a reconnu mes intérêts, mes capacités et mes compétences, m’a donné davantage le goût de foncer, de créer, de faire reconnaître …  Je suis devenu le prof que je suis en partie grâce à lui. Robert nous a quitté le 28 juin 2018.

Je publie cette dernière photo prise ensemble à la rencontre du Cercle du doyen en octobre 2017.  Tu vas vraiment nous manquer Robert.  J’aurais vraiment aimé célébré le 100ème de la Faculté de pharmacie avec toi 😦