archive

Archives Mensuelles: novembre 2017

 

chambre1_

Le circuit du médicament dans le milieu hospitalier est complexe, ce qui engendre une augmentation du risque d’événements indésirables. Ceux-ci peuvent-être à l’origine de conséquences graves. C’est pourquoi il est important que le personnel soignant soit sensibilisé à ces risques.

Nous avons réalisé une simulation de 30 situations différentes dans lesquels le personnel de l’hôpital, dont des infirmières, médecins et pharmaciens devaient détecter la présence d’erreurs. Les participants ont également répondu a un questionnaire de satisfaction.

La proportion de bonnes réponses était de 67,5 ± 13,3 %. La majorité des participants  ont considéré que la simulation était efficace pour identifier les mauvaises pratiques (97,8%) et pertinente pour leur pratique (95,6%). 84,4% ont répondu qu’ils avaient l’intention de changer leur pratique suite à la simulation.

On peut consulter notre affiche présentée dans le cadre du congrès Professional Practice Conference de la Société canadienne des pharmaciens d’hôpitaux (SCPH/CSHP) du 30 janvier au 3 février 2016 à Toronto, Ontario, Canada.

On peut consulter notre article publié dans le Journal of Evaluation in Clinical Practice accessible en ligne.

 

Publicités

L’évolution de la pratique pharmaceutique tient compte de l’évolution du cadre juridique. Dans le cadre du cours PHA1215, les étudiants sont exposés à une intervention réalisée dans le cadre d’un stage à thématique optionnelle (STOP) impliquant Jean-Félix Côté et Éléonore Ferrand, nous avons conçu une intervention pré-post visionnement mettant en évidence les rôles et retombées du pharmacien en vaccination.

Étape #3 – Aux étudiants du cours PHA1215, veuillez répondre au questionnaire suivant POST visionnement dès que vous en recevez la consigne – https://fr.surveymonkey.com/r/88CNY5Z

Merci de votre participation.

Jean-Félix Côté, Éléonore Ferrand, JF Bussières

L’évolution de la pratique pharmaceutique tient compte de l’évolution du cadre juridique. Dans le cadre du cours PHA1215, les étudiants sont exposés à une intervention réalisée dans le cadre d’un stage à thématique optionnelle (STOP) impliquant Jean-Félix Côté et Éléonore Ferrand, nous avons conçu une intervention pré-post visionnement mettant en évidence les rôles et retombées du pharmacien en vaccination.

Étape #1 – Aux étudiants du cours PHA1215, veuillez répondre au questionnaire suivant dès que vous en recevez la consigne – https://fr.surveymonkey.com/r/8KZSDKW

Étape #2 – Aux personnes qui consulte notre blogue, vous pouvez consulter la vidéo réalisée dans le cadre de cette intervention – https://youtu.be/jcx-06U9X1A

Merci de votre participation.

Jean-Félix Côté, Éléonore Ferrand, JF Bussières

La pratique pharmaceutique hospitalière a considérablement évolué au cours des trois dernières décennies. Les enquêtes de pratique pharmaceutique sont très informatives mais peu connues.rapeur1

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons mené une étude descriptive transversale afin de comparer les enquêtes européenne (E), américaine (A) et canadienne (C) portant sur la pratique pharmaceutique hospitalière. À partir des sites internet des associations et des comités de rédaction, nous avons consulté les dernières publications des enquêtes de ces trois ensembles géopolitiques. Nous avons identifié 19 variables de comparaison et analysé leurs similitudes et différences.

Les auteurs suggèrent que les pharmaciens responsables de service consultent régulièrement ces enquêtes afin d’assurer une cohérence dans le développement de leur stratégie. Nous pensons que ces comparaisons peuvent contribuer à la réflexion et à l’amélioration des pratiques au sein de chaque pays au service de nos patients.

Vous pouvez consulter notre article publié dans le Journal de Pharmacie Clinique.

Dans le cadre de la journée Sécurité 2017 du CHU Sainte-Justine, l’équipe de la pharmacie a présenté une affiche et un kiosque sur la sécurité du circuit du médicament.  Grâce à la présence et la contribution de Claire Lambert, assistante de recherche à l’URPP, nous avons présenté différentes astuces disponibles sur l’Intranet accompagné d’un quizz visant à distinguer les médicaments, les médicaments dangereux, les produits dangereux et les médicaments à haut risque (alerte élevée).  Les participants étaient invités à pairer une carte identifiant chaque catégorie de médicaments/produits à un sac contenant une sélection de médicaments/produits correspondant.  Toutes les activités de cette journée visent à sensibiliser l’ensemble du personnel soignant et de soutien à la réduction des risques et l’amélioration de la qualité.

En pharmacie, la sécurité passe notamment par la contribution des pharmaciens, des assistants-techniques séniors en pharmacie, des étudiants, des résidents et des assistants de recherche et le personnel administratif.

  

Claire Lambert, kiosque sur la sécurité et les médicaments, 31 octobre 2017, CHU Sainte-Justine.

Dans le cadre du Simulation Summit du Royal College of physicians and surgeons tenu les 1-2 novembre 2017 à Montréal, Québec, Canada, Maxime Thibault, pharmacien et Arielle Lévy, médecin ont présenté le fruit de nos travaux en simulation portant le titre « The Impact of Phone Interruptions on the Quality of Simulated Medication Order Validations Using Eye Tracking: A Pilot Project (#5123) ».

Ces travaux originaux ont permis d’explorer l’utilisation de l’oculométrie en simulation lors de validation d’ordonnances.  Avec la collaboration du Centre de simulation au CHUSJ, ce projet devrait permettre de développer différentes approches de simulation en pharmacie.  À noter également la contribution de Céline Porteils, Stéphanie Goulois, Denis Lebel et Jean-François Bussières dans le cadre de ces projets.

   

Maxime Thibault et Arielle Lévy lors de la présentation, Montréal, Qc, Canada, 2 novembre 2017

Le circuit du médicament est complexe et comporte plus d’une cinquantaine étapes. Compte tenu de cette complexité, il est possible d’informatiser une partie de ces étapes notamment d’implanter un formulaire électronique d’administration des médicaments (FADMe).

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons mené une étude afin de décrire les phases du développement et de l’implantation d’un FADMe.

Six principes directeurs ont été identifiés. En ce qui concerne la phase de développement, un FADM2articletotal de 150 heures de pharmaciens et 150 heures de soins infirmiers ont été nécessaires à l’optimisation du formulaire électronique. Durant la phase pilote préparatoire, des infirmières volontaires ont été invitées à identifier les problèmes rencontrés. Au cours de la phase pilote, un programme de formation a été mis en place. L’étude pilote a démontré que le formulaire d’administration des médicaments électronique a été implanté avec succès dans notre hôpital universitaire.

Vous pouvez consulter notre article publié dans le Pharmaceutical Technology in Hospital Pharmacy journal.