Archives mensuelles : février 2017

Serez-vous à Hopipharm 2017 ?

L’équipe de l’URPP est heureuse de s’associer au Synpreph et au congrès Hopipharm 2017.  Si les pharmaciens hospitaliers canadiens vont le plus souvent à des congrès pharmaceutiques nord-américain, pourquoi ne pas considérer un congrès européen ?

  • Hopipharm est un congrès majeur de pharmacie hospitalière en Europe
  • Il accueille chaque année plus de 1000 pharmaciens hospitaliers de France, mais également de nombreux pays européens et de toute la francophonie
  • L’édition 2017 se tient à Nancy du 10 au 12 mai 2017
  • Louise Mallet et Jean-François Bussières participent aux travaux du comité scientifique  et seront présents à cette nouvelle édition
  • Des pharmaciens québécois y présentent des communications affichées et orales
  • Un peu comme la conférence annuelle sur la pratique professionnelle (PPC) de la SCPH au Canada, il s’agit d’une occasion de réseautage utile et intéressante ; on y présente de nombreuses conférences ; les sociétés pharmaceutiques et de technologies sont également présentes sur place
  • Ce congrès a permis de développer des collaborations France-Québec au fil des dernières années
  • Comme ce congrès est peu connu au Canada, nous pensons utile d’en diffuser les coordonnées afin de rejoindre un plus grand public http://www.hopipharm.fr/

hopipharm2017

Publicités

Un an après la crise des pénuries de médicaments Sandoz: peu d’avancées

Depuis quelques années, on reconnaît l’importance du problème engendré par les pénuries de médicaments au Canada. En février 2012, Sandoz Canada annonçait à l’ensemble de sa clientèle canadienne qu’il devait cesser la production de près d’une centaine de produits et qu’il devait
interrompre ou réduire provisoirement la production d’environ 200 produits, en réponse à un avis reçu de la Food and Drug Administration.

Avec la crise vécue en 2012, plusieurs intervenants canadiens se sont concertés afin de déterminer les actions susceptibles de prévenir ou de réduire les pénuries de médicaments. Dans le cadre du Séminaire administratif de l’Association des pharmaciens des établissements RUPTURE15de santé du Québec tenu en octobre 2012, nous avons fait le point sur les recommandations émises par ces intervenants canadiens au cours de la dernière année. Au 31 mars 2013, dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons repris cette analyse des actions entreprises afin d’assurer la mise en place de recommandations visant à prévenir les pénuries de médicaments au Canada.

Malgré les nombreuses recommandations proposées par tous ces intervenants, force est de constater, un an après la crise de pénuries de médicaments découlant des activités de Sandoz
Canada, qu’un faible nombre d’entre elles ont été mises en application au Canada.

Vous pouvez consulter notre article publié dans Le Journal canadien de la pharmacie hospitalière, accessible sur PubMedCentral.

Évaluation des conséquences des ruptures d’approvisionnement en 2012 au sein de cinq CHU québécois

Les ruptures d’approvisionnement ont toujours existé. Toutefois, le nombre de ruptures de stocks survenues au cours des dernières années, leur durée et leurs effets ont pris une ampleur importante. C’est ce qui a amené cinq CHU québécois à unir leurs efforts afin de trouver des solutions pour garantir à la population du Québec un meilleur accès aux médicaments.

Afin d’appuyer les centres hospitaliers universitaires (CHU) dans leurs activités, le Programme de gestion thérapeutique des médicaments (PGTM) propose un état de la situation relatif aux conséquences des ruptures d’approvisionnement en 2012 dans les cinq CHU québécois.
Cette étude descriptiverupture11 transversale met en évidence l’importance de la crise provoquée par les ruptures d’approvisionnement dans les CHU québécois en 2012 en évaluant les conséquences économiques et cliniques de la pénurie de médicaments.

Vous pouvez consulter le rapport disponible en ligne.

L’URPP au 48ème congrès du PPC de la Société canadienne des pharmaciens d’hôpitaux

Dans le cadre de la 48ème Conférence annuelle sur la pratique professionnelle de la Société canadienne des pharmaciens d’hôpitaux, l’équipe de l’URPP a présenté six communications affichées en courtes séances orales.   Les affiches présentées portaient sur les thèmes suivants:

  • Dubois S, Atkinson S, Thibault M, Bussières JF. Validation des ordonnances : existe-t-il un ordre optimal ? Avis des chefs de département de pharmacie. (VALIDATION2)
  • Darbon F, Atkinson S, Bussières JF. Médicaments de niveau d’alerte élevé : profil des stratégies utilisées au sein d’un centre hospitalier universitaire canadien. (ALERTES1)
  • Héraut MK, Duong MT, Elchebly C, Yu WT, Lebel D, Tremblay S, Métras ME, Kleiber N, Bussières JF. Patient access to compounded drugs in paediatrics after discharge from a tertiary center: a research team’s perspective. (MAGISTRALES1a)
  • Langlois H, Aussedat M, Bussières JF. Aide humanitaire et contribution des pharmaciens: une revue de littérature (IMPACTHUMANITAIRE)
  • Adé A, Pelletier E, Bussières JF. Comparaison du cadre juridique et des prises de position des agences réglementaires sur les médicaments biosimilaires : que doivent savoir les pharmaciens canadiens ? (PBUS1)
  • Dubois S, Bussières JF. Pénuries de médicaments au Canada en 2016: une problématique toujours d’actualité. (RUPTURES25)

ppc2017

Jean-François Bussières au 48ème PPC – SCPH, 8 février 2017, Toronto, ON, Canada

Merci à tous les donateurs en soutien à notre mission en Haïti

Avec la contribution de la Croix-Rouge Canadienne (CRC) et d’autres partenaires (i.e. Croix-Rouge Américaine, Agence Japonaise de Coopération Internationale, Croix-Rouge Haïtienne), un nouvel hôpital départemental a été construit et inauguré en septembre 2016 à Jacmel dans le départment du sud-est en présence des autorités haïtiennes.

Ce nouvel hôpital départemental remplace celui qui a été touché lors du tremblement de terre de Janvier 2010 et démoli en bonne partie depuis. Le nouvel hôpital est maintenant opérationnel. Les patients sont/seront progressivement transférés vers le nouvel hôpital au cours des présentes semaines. On retrouve ci-dessous quelques photos des nouveaux aménagements afin d’apprécier le projet et notamment la générosité des canadiens.

hsm_entree

Entrée de l’Hôpital Saint-Michel de Jacmel

hsm_vue  hsm_plaquecrc

Vue du bâtiment construit par la CRC et coll. ; ce bâtiment comprend notamment les unités d’hospitalisation de médecine et de chirurgie et toutes les cliniques externes

hsm_jica

Vue du bâtiment de l’Agence Japonaise de Coopération Internationale  (JICA) ; ce bâtiment comprend notamment les urgences, le bloc opératoire, la maternité et la pédiatrie ; on y retrouve également l’imagerie et la pharmacie.

hsm_vuepharmacie  hsm_pharmacieinterieur

Vue du guichet d’accès de la pharmacie (Farmasi) pour la clientèle hospitalisée et ambulatoire et vue intérieure d’une des quatre pièces de la nouvelle pharmacie

hsm_equipepharmacie

Quatre des cinq membres de l’équipe pharmacie lors de notre visite en janvier 2017 

Dans le cadre du Programme Intégré de Santé en Haïti (PIS), le CHU Sainte-Justine a été notamment responsable de l’implantation d’un programme d’amélioration de la qualité de la prestation des soins et services, incluant la pharmacie.  C’est dans ce cadre que j’ai le privilège d’intervenir en Haïti.

Dans le cadre du congrès annuel de l’APES tenu à Québec en avril 2016, j’ai également eu le privilège de présenter le profil de ces missions pharmaceutiques en compagnie de ma fille Virginie, qui a participé activement à deux de ces missions. Lors de cette conférence, nous avons fait appel à la générosité des pharmaciens, des assistants-techniques en pharmacie, et d’autres intervenants de la santé incluant les professeurs et membres des facultés de pharmacie avec pour objectif d’amasser 10 000$ canadiens pour acheter localement des médicaments et fournitures de soins lors de l’ouverture de l’établissement … afin de partir sous de meilleurs jours !

Au 9 février 2017, nous pouvons confirmer que cet objectif a été atteint grâce à votre générosité.  Ainsi, lors de notre passage à Jacmel du 17 au 24 janvier 2017, nous avons procédé à l’achat de médicaments et fournitures de soins auprès d’une organisation non gouvernementale (i.e. Promess). Toute l’équipe de l’Hôpital Saint-Michel et les patients de cette région vous remercient grandement pour votre générosité !

MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI

Si le sujet vous intéresse, vous pouvez également consulter nos articles publiés dans les Annales de l’URPP depuis notre première mission:

Enfin, il faut remercier Martine Legault, coordonnatrice du PIS, Isabelle Demers, Dickens St-Vil et Jean Lafontant, des intervenants du CHUSJ qui m’ont permis de contribuer à ces missions. 

L’URPP remporte deux prix canadiens à Toronto en février 2017

Dans le cadre de la 48ème conférence annuelle sur la pratique professionnelle de la Société canadienne des pharmaciens d’hôpitaux (SCPH) tenue à Toronto du 4 au 8 février 2017, des membres de l’URPP ont reçu deux prix d’excellence canadien.

  • Le premier prix reçu est le New Technology Award remis à Denis Lebel, Pascal Bédard et Jean-François Bussières, tous membres de la SCPH, pour le projet s’intitulant « Comparison of information available in the medication profile of an electronic health record and the inpatient best possible medication history ».  À noter que ce projet inclut également les contributions de Suzanne Atkinson, Johanne Daupin et Gautier Rousseaux (non membres de la SCPH au moment du dépôt de la candidature).  Ce projet a fait l’objet d’une communication affichée lors de la 47ème conférence de la SCPH en 2016. On peut consulter le blogue à ce sujet ainsi que l’article publié dans le J Popul Ther Clin Pharmacol en 2016.  Ce projet a permis d’intégrer l’impression proactive du profil pharmacologique du Dossier Santé Québec (DSQ) dès l’admission de chaque patient.
  • Le second prix reçu est le Teaching, Learning and Education Award remis également à Denis Lebel, Pascal Bédard et Jean-François Bussières, tous membres de la SCPH, pour le projet s’intitulant « Medication errors room: a simulation to assess the medical, nursing and pharmacy staffs’ ability to identify errors related to the medication-use system ». À noter que ce projet inclut également les contributions de Suzanne Atkinson, Johanne Daupin et Véronique Pelchat (non membres de la SCPH au moment du dépôt de la candidature).  Ce projet a fait l’objet d’une communication affichée lors de la 47ème conférence de la SCPH en 2016. On peut consulter le blogue à ce sujet ainsi que l’article publié dans J Eval Clin Pract en 2016. Ce projet a été réalisé en préparation à la visite d’Agrément Canada et a été très apprécié du personnel soignant comme outil de simulation.

scph2017_1

Lors de la remise, Kristen Pigden  de Mylan Pharmaceuticals ULC, partenaire financier de la SCPH pour la bourse remise et Jean-François Bussières, représentant les membres de l’équipe de l’URPP – Toronto, ON, Canada, 5 février 2017.

Perspectives sur la pratique pharmaceutique en Haïti – partie VI

Haïti est un pays francophone des caraïbes avec qui le Québec entretient des liens privilégiés, compte tenu d’une langue commune, d’une diaspora établie au Québec et des besoins énormes du pays.20170202_haiti67

Dr Jean Lafontant Maurice et Jean-François Bussières, Jacmel, Janvier 2017.

Dans le cadre du programme intégré de santé Haïti (PISH), un pharmacien du CHU Sainte-Justine a été désigné afin de revoir l’organisation des services et soins pharmaceutiques. Le PISH est un projet sous l’égide de la Croix-Rouge canadienne qui implique notamment le CHU Sainte-Justine.

Il s’agit de la sixième partie de cet état des lieux en pratique pharmaceutique à Haïti, réalisé dans le cadre d’une sixième mission de 8 jours à Jacmel (mai 2016) et d’une septième mission de 8 jours à Jacmel (janvier 2017) pour la réorganisation des services et soins pharmaceutiques. La lecture de cet article devrait être précédée des cinq articles précédents [1-5]. Ce sixième article est aussi une annexe aux rapports de mission de mai 2016 et janvier 2017 auquel Jean-
François Bussières a eu le privilège de contribuer.

On peut consulter ce 6ème article dans les Annales de l’URPP.