archive

Archives Mensuelles: janvier 2017

Haïti est un pays en reconstruction et de nombreuses initiatives humanitaires sont
encore déployées cinq années après le tremblement de terre. À Jacmel, notre équipe
participe à un projet de reconstruction et de réorganisation de l’Hôpital Saint-Michel en collaboration avec la Croix-Rouge Canadienne.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons mené un étude descriptive rétrospective afin de décrire l’avancement des travaux après la tenue des cinq missions pharmaceutiques.

Quatre grands constats ont été identifiés :

  • 1. Nécessité de réorganiser l’ensemble de l’hôpital
    17 recommandations (16 de niveau global et 1 pour la pharmacie)
  • 2. Nécessité de réorganiser le circuit patient
    9 recommandations (8 de niveau global et 1 pour la pharmacie)
  • 3. Nécessité de réorganiser le circuit du médicament
    26 recommandations (5 de niveau global et 21 pour la pharmacie)
  • 4. Nécessité de réorganiser le service de pharmacie
    63 recommandations (4 de niveau global et 59 pour la pharmacie)

À ce jour, 27% des recommandations ont été complétées.

Jusqu’à maintenant, un résumé et six articles ont été publiés afin de
partager les efforts de reconstruction. Les détails de cette mission sont
disponibles dans notre article, État des lieux en pratique
pharmaceutique à Haïti – mise en contexte d’un pharmacien –partie V, publié dans les Annales de l’URPP.

On peut aussi consulter l’affiche présentée au congrès Professional Practice Conference de la Société canadienne des pharmaciens d’hôpitaux (SCPH/CSHP) du 30 janvier au 3 février 2016 à Toronto, Ontario, Canada.

haiti5

Publicités

Santé Canada et de nombreux intervenants reconnaissent l’importance et les impacts négatifs de la pénurie de médicaments sur les patients, les professionnels de la santé et le système de soins de santé. Alors que de nombreuses actions ont été entreprises pour réduire les pénuries de médicaments, les cliniciens continuent d’être exposés à des ruptures d’approvisionnement récurrentes sur une base quotidienne. La surveillance périodique de ces pénuries au Canada est pertinente pour les décideurs.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons mené une étude descriptive rétrospective afin de décrire les pénuries de médicaments au Canada.

  • Au total, 51 fabricants ont été impliqués dans les pénuries de médicaments et la plupart des classes thérapeutiques étaient représentées.
  • De 2006-2007 à 2014-2015 , le nombre annuel de pénuries de médicaments pour ces neuf années consécutives étaient respectivement de 493, 400, 441, 679, 429, 1081, 497, 611 et de 662.
  • La durée moyenne des pénuries de médicaments a augmenté passant de 108 ± 130 jours en 2006-2010 à 197 ± 166 en 2014-2015
  • Le nombre de fabricants de médicaments concernés a diminué, passant de 70 en 2006-2007 à 51 en 2014-2015 ; cette réduction pourrait être associée aux nombreuses fusions.

On peut consulter l’affiche présentée au congrès Professional Practice Conference de la Société canadienne des pharmaciens d’hôpitaux (SCPH/CSHP) du 30 janvier au 3 février 2016 à Toronto, Ontario, Canada.

RUPTURE21

Il existe des risques associés au processus entourant la documentation de l’administration des doses de médicaments. Il apparaît logique d’affirmer que ces risques peuvent être diminués par l’utilisation d’un formulaire électronique d’administration des doses de médicaments (FADME).

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous utilisé la méthode d’analyse des modes de défaillances et de leurs effets  (AMDE) afin d’évaluer les risques associés aux processus d’utilisation des médicaments avant et après l’implantation d’un FADME.

La AMDE est très utile pour évaluer le risque entourant le processus d’utilisation des médicaments et peut aider à identifier le mode de défaillance principal.

Le FADME a été associé à une réduction du risque de 1,6 fois par un panel de sept experts. Le risque associé à l’utilisation d’un FADME a été perçu plus élevé par les pharmaciens que par les infirmières.

On peut consulter l’affiche présentée au congrès Professional Practice Conference de la Société canadienne des pharmaciens d’hôpitaux (SCPH/CSHP) du 30 janvier au 3 février 2016 à Toronto, Ontario, Canada.

fadme6

Il est nécessaire d’avoir une bonne documentation de l’administration des doses de médicaments pour obtenir une meilleure traçabilité de toutes les étapes et des professionnels de la santé impliqués dans le processus. Un formulaire imprimé d’administration des doses de médicaments (FADM) est généralement utilisé pour répondre à ces exigences.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons effectué une étude rétrospective afin de décrire les incidents et accidents médicamenteux (I/A) associés à la documentation de l’administration des doses de médicaments survenus au cours d’une période de dix ans dans un hôpital d’enseignement.

  • 20 598 I / A ont été identifiés;
  • Concernant ces I/A, 26,2% ont été considérés comme associés à la documentation de la dose de médicament ( n = 5403 , 26,2% );
  • Parmi les I/A associés à la documentation de la dose de médicament : 74 % ( 3996/5403 ) étaient des accidents.

Cette étude démontre l’importance des risques liés à la documentation manuelle des doses de médicaments par des infirmières.

On peut consulter l’affiche présentée au congrès Professional Practice Conference de la Société canadienne des pharmaciens d’hôpitaux (SCPH/CSHP) du 30 janvier au 3 février 2016 à Toronto, Ontario, Canada.

FADME5

L’équipe de l’URPP profite de cette nouvelle année pour vous donner de ses nouvelles et de plusieurs de ses projets phares en début de 2017 !

2017_urpp_bonneannee

  • Laurence Collin-Béliveau, Émile Demers, Marianne Boulé et Sophie Lachapelle s’intéressent aux modes de défaillance, de leur effet et de leur criticité associé à la préparation de médicaments en nutrition parentérale
  • Marine Aussedat et coll. s’intéressent à la pharmacogénomique et à la pharmacovigilance ; en plus de soutenir la recherche documentaire en présence d’effets indésirables, d’analyse et de déclarer les cas à Santé Canada, de recruter des patients pour des analyses pharmacogénomiques, des rapports de cas sont soumis pour publication
  • Éléonore Ferrand et coll. pilotent la phase IV du projet Impact Pharmacie qui comporte plus de 60 interventions qui seront réalisées au cours de la prochaine année ; avez-vous cliquez J’AIME sur notre page FACEBOOK ?
  • Apolline Adé et coll. s’intéressent au bon usage des médicaments et au transfert des connaissances ; plusieurs travaux entourant les biosimilaires, les listes locales de médicaments, l’encadrement de l’émergence feront l’objet de travaux
  • Laure Chauchat et coll. s’intéressent à la surveillance environnementale et urinaire ; nous poursuivons l’étude multicentrique avec 10 médicaments dangereux évalués en 2017, deux études urinaires auprès de deux centres hospitaliers adultes, une revue documentaire sur les risques associés aux médicaments dangereux …
  • Lucie Painchart et coll. s’intéressent au circuit du médicament parentéral ; des travaux permettront de mettre en perspective l’efficacité de la centralisation des préparations stériles, les retombées des aiguilles filtrantes, l’encadrement des dispositifs médicaux …
  • Éléonore Holscher et coll. s’intéressent au circuit du médicament; dans le cadre de l’ouverture du nouveau bâtiment des unités spécialisés du CHU Sainte-Justine dans lequel nous sommes déménagés le 8 décembre 2016, nous mènerons plusieurs études visant à évaluer et bonifier le circuit du médicament, incluant le bloc opératoire et obstétrical
  • Céline Porteils et coll. s’intéressent à la gestion et la législation avec la publication régulière du nouveau blogue de gestion pharmaceutique en établissement de santé tous les vendredi
  • Karl Desjardins et Jennifer Jean-Louis s’intéressent à la pharmacovigilance et à la rédaction d’un article synthèse afin de favoriser un encadrement optimal de cette pratique au sein d’un département de pharmacie
  • Émilie Mégrourèche, Nicolas St-Onge, Mélissa Coutu et coll. s’intéressent aux médias sociaux et aux comportements en ligne chez les professionnels de la santé
  • Nadia Akliouat et coll. s’intéressent à l’éthique pharmaceutique et à une revue documentaire en pharmacie
  • L’équipe de l’URPP est heureuse d’accueillir chaque année plus de 20 étudiants au sein de l’unité de recherche
  • Plus de 150 projets de recherche évaluative sont en cours et nous vous encourageons à diffuser notre blogue sur WordPress ou sur Facebook

Avec le 400ème anniversaire de l’arrivée de Louis-Hébert, premier apothicaire en Nouvelle-France, l’année 2017 s’annonce prometteuse.  C’est également l’année au cours de laquelle nous soulignerons le 15ème anniversaire de l’URPP.

L’équipe de l’URPP vous souhaite une excellente année 2017.