Archives mensuelles : décembre 2016

Connaissez-vous la recherche en pratique pharmaceutique?

urppchusjLa recherche en pratique pharmaceutique est un type de recherche qui vise à évaluer ce qu’on fait en tant que pharmacien, assisté des préparateurs en pharmacie, de se questionner sur nos pratiques et d’améliorer les retombées de ces pratiques pharmaceutiques au quotidien.

En France, dans le contexte de refonte de la filière Innovation Pharmaceutique et Recherche au sein des autres filières de l’internat, du doublement des années recherche en 2013 pour les internes et des résultats imminents de l’enquête sur les années recherche, il est opportun de parler de ce type de recherche encore peu développée en France. Ainsi, nous avons publié un article dans la revue L’Observance afin de décrire nos activités à l’URPP et d’y définir nos thématiques de recherche.

Vous pouvez consulter cet article publié dans la revue L’Observance disponible en ligne.

Publicités

Infusion rapide de rituximab dans une population pédiatrique hétérogène: sécurité et faisabilité

Le rituximab, un anticorps monoclonal anti-CD20, est souvent utilisé dans les désordres d’ordre oncologique et immunologique. Ce traitement entraîne un risque de réaction associée à l’infusion. Ainsi, iRITUXIMABRETROl est recommandé d’infuser les doses à une vitesse lente soit six heures pour la première dose et quatre heures pour les doses subséquentes. Alors que les perfusions rapides semblent être sécuritaires chez les adultes, il n’existe toutefois pas de données de la sorte chez les enfants.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons mené une étude prospective afin d’évaluer la sécurité et la faisabilité des infusions rapides de rituximab en pédiatrie. Vingt-cinq patients ont reçu le rituximab et 68% d’entre eux ont reçu au moins une dose en perfusion rapide.

Les infusions rapides étaient sécuritaires dans cette étude. Néanmoins, certaines contre-indications ou précautions s’appliquent. Des études supplémentaires seront nécessaires pour évaluer de façon certaine leur innocuité.

Vous pouvez consulter notre article publié dans le Journal of Pediatric Hematology/Oncology disponible en ligne via pubmed.

Étude comparative de la conformité de la documentation des doses de médicaments administrés avant et après l’implantation d’un dossier médical électronique

Il existe un besoin croissant d’avoir une meilleure documentation des doses de médicaments, de la traçabilité de chacune des étapes du processus et des professionnels de la santé impliqués. Il est attendu que la documentation de l’administration des doses augmente avec l’emploi d’un formulaire électronique d’administration de médicaments  (FADMe).

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons effectué une étude comparative avant/après rétrospective afin de comparer la conformité de la documentation des doses de médicaments administrés avant et après l’implantation d’un FADMe. Cette étude a montré une augmentation de la conformité de la documentation.

On peut consulter l’affiche présentée au congrès Professional Practice Conference de la Société canadienne des pharmaciens d’hôpitaux (SCPH/CSHP) du 30 janvier au 3 février 2016 à Toronto, Ontario, Canada.

FADME4

Étude intérimaire de satisfaction du personnel soignant dans l’implantation d’un formulaire électronique d’administration des doses de médicaments dans le cadre d’un projet pilote en chirurgie pédiatrique

L’introduction de nouvelles technologies en santé représente un défi important. En ce qui concerne la documentation des doses de médicaments administrées au patient, on peut recourir à une feuille d’administration de médicaments (FADM) ou l’équivalent sous forme électronique (FADME).

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons mené une étude descriptive transversale afin d’évaluer la satisfaction du personnel infirmier dans l’implantation en novembre 2014 d’un FADME dans un projet pilote en chirurgie pédiatrique d’un hôpital universitaire de 500 lits. Nous avons établi un questionnaire pré-implantation et un questionnaire post-implantation comportant respectivement dix et 17 questions et l’avons remis en version papier au personnel infirmier sur les trois quarts de travail en pré-implantation et post-implantation.

Les risques évoqués et l’insatisfaction notée ne sont pas étonnants en phase d’implantation lors d’une évaluation intérimaire. L’implantation d’un FADME est un changement important pour le personnel infirmier qui comporte des avantages et des inconvénients à prendre en considération.

On peut consulter l’affiche présentée au congrès Professional Practice Conference de la Société canadienne des pharmaciens d’hôpitaux (SCPH/CSHP) du 30 janvier au 3 février 2016 à Toronto, Ontario, Canada.

fadm3

L’URPP présente au 5ème Rendez-vous de la recherche – 2016

L’équipe de l’URPP était présente au 5ème Rendez-vous de la recherche de la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal le 1er décembre 2016.  Près d’une centaine de communications affichées y ont été présentées.  Ce rendez-vous met en valeur les travaux et communications affichées des étudiants du 1er cycle (Baccalauréat en sciences biopharmaceutiques) et de 2ème cycle (Maîtrise en pharmacothérapie avancée, maîtrise et doctorat de 2ème cycles, résidences spécialisées).

Outre la présentation du projet de maîtrise en pharmacothérapie avancée de nos 4 résidentes finissantes, l’équipe de l’URPP y a également présenté plusieurs communications affichées; il faut notamment souligner la contribution des pharmaciens Ema Ferreira, Caroline Morin, Marie-Sophie Brochet, Hélène Roy, Élaine Pelletier, Geneviève Fortin, Annie Lavoie, Denis Lebel et Jean-François Bussières du département de pharmacie et de l’URPP du CHU Sainte-Justine. À noter que plusieurs pharmaciens du CHU Sainte-Justine contribuent à l’enseignement facultaire.

Ont notamment été présentés lors de cette activité les travaux suivants:

  • Adé A, Pelletier E, Bussières JF. Comparaison du cadre juridique et des prises de position des agences réglementaires sur les produits biologiques ultérieurs: que doivent savoir les pharmaciens canadiens ?
  • Adé A, Bourdon O, Bussières JF. Perceptions des pharmaciens québécois et fran^cais sur les biosimilaires.
  • Barbier A, Bourdon O, Bussières JF. Impact des interventions du pharmacien en psychiatrie: revue de littérature
  • Harry M, Lebel D, De Denus S, Letarte N, Lavoie A, Bussières JF.  Attentes des pharmaciens hospitaliers et des résidents en pharmacie du Québec vis-à-vis de la pharmacogénomique.
  • Cotteret C, Roy H, Ovetchkine P, Bussières JF. Antibiogouvernance au sein d’un centre
  • hospitalier universitaire mère-enfant.
  • Sam S, Guérin A, Bélaiche S, Rieutord A, Bussières JF. Rôle et impact du pharmacien dans la transplatation d’organes solides.
  • Darbon F, Pettersen-Coulombe F, Barbier A, Bussières JF. Impact des interventions du pharmacien en gériatrie: revue de la littérature
  • Petit C, Bergeron M, Lebel D, Bussières JF. Identification de médicaments par radiofréquence en établissement de santé: étude de faisabilité.
  • Marino-Martinez C, De Prémonville L, Morin C, Ferreira E, Lebel D, Bussières JF. Évaluation des soins pharmaceutiques en obstétrique-gynécologie : satisfaction des patientes.
  • Brochet MS, Fortin G. Tramadol et grossesse: notification de cas.
  • Brochet MS, Iglésias MH, Ferreira E. Traitement des restrictions de croissance intra-utérines sévères avec le sildénafil.
  • Brochet MS, Dahdouh. Le létrozole dans le traitement de l’infertilité et le risque de malformations congénitales: une revue systématique.
  • Ferreira E, Brochet MS. Clonidine dans le traitement de la sialorrhée gravidique: série de cas.
  • Duong MT, Elchebly C, Héraut MK, Yu WT, Tremblay S, Métras ME, Kleiber N, Lebel D, Bussières JF. Patient access to compounded drugs in pediatrics after discharge from a tertiary center.

img_7463

De gauche à droite: Éléonore Holscher, Philippe Labrosse, Céline Porteils, Jean-François Bussières, Apolline Adé, Éléonore Ferrand, Michael Jaatoul, Lucie Painchart, Denis Lebel, Laure Chauchat – Équipe URPP au 5ème Rendez-vous de la recherche, Faculté de pharmacie, Université de Montréal, Montréal, Qc, Canada, 1er décembre 2016.

2016_rv_ema_ms

Marie-Sophie Brochet, Jean-François Bussières et Ema Ferreira au 5ème Rendez-vous de la recherche, Faculté de pharmacie, Université de Montréal, Montréal, Qc, Canada, 1er décembre 2016.

Bravo à Minh-Thu, Wen Ting, Marie-Kim et Clara

Dans le cadre du programme de maîtrise en pharmacothérapie avancée, Minh-Thu Duong, Wen Ting Yu, Marie-Kim Héraut et Clara Elchebly en collaboration avec Stéphanie Tremblay, Marie-Élaine Métras, Denis Lebel, Niina Kleiber et Jean-François Bussières ont présenté lors du Rendez-vous de la recherche de la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal, les résultats de leur essai dirigé de maîtrise : « Patient Access to Compounded Drugs in Pediatrics After Discharge from a Tertiary Center ».  Ce projet met en évidence de nombreux problèmes associés à la prescription de préparations magistrales en pédiatrie et devrait contribuer à améliorer les modalités de prescription et de dispensation compte tenu des efforts de notre équipe auprès des différentes parties prenantes au Québec et au Canada.

De plus, dans le cadre du 14ème Séminaire de gestion pharmaceutique, les quatre résidentes du CHU Sainte-Justine ont présenté leurs travaux entourant l’utilisation de la simulation en pharmacie. Ces travaux ont notamment permis de compléter une revue documentaire et de mener une étude pilote incluant l’utilisation d’un oculomètre.

img_5755

De gauche à droite:  Jean-François Bussières, Minh-Thu Duong, Denis Lebel, Wen Ting Yu, Clara Elchebly et Marie-Kim Héraut à la Faculté de pharmacie – 1er décembre 2016.

Réactions des étudiants en pharmacie à la mise en place d’un code de bonnes pratiques pharmaceutiques en ligne et dans les réseaux sociaux

Tous les citoyens possèdent désormais une empreinte numérique. Les étudiants en pharmacie et les pharmaciens doivent s’en préoccuper.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons effectué une étude descriptive transversale en exposant un total de 198 étudiants en pharmacie à un article synthèse sur le sujet et en les invitant à signer un code de conduite. Nous leur avons ensuite demandé de répondre à sept questions relatives à leurs perceptions sur le sujet.

  • 99% étaient en accord avec le fait que la lecture de l’article synthèse les a sensibilisés aux risques des comportements en ligne en exerçant la pharmacie.
  • 94% était d’avis que cet article les a exposés aux opportunités des médias sociaux et autres outils en ligne en pharmacie.
  • 96% a confirmé que la lecture du Code les a fait réfléchir et a remis en question certaines pratiques.
  • 73% ont modifié certains paramètres d’accès de leurs comptes en ligne.
  • 28% ont abandonné certaines plates-formes.
  • 89% se sont dits intéressés à un atelier structuré sur l’utilisation responsable des médias sociaux.

On peut consulter l’affiche présentée au congrès Professional Practice Conference de la Société canadienne des pharmaciens d’hôpitaux (SCPH/CSHP) du 30 janvier au 3 février 2016 à Toronto, Ontario, Canada.

facebook4