Archives mensuelles : juillet 2016

Enquête sur les programmes d’automédication au sein des centres hospitaliers canadiens

L’automédication utilisée dans certaines unités de soins permet au patient d’acquérir ou préserver son autonomie par rapport à la prise de ses médicaments pendant l’hospitalisation. Au CHU Sainte-Justine, un programme d’automédication en obstétrique-gynécologie post-partum existe depuis 2003.

automed2Dans le blogue du 23 juin 2016, nous vous avions partagé l’affiche présentée au Congrès de l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec qui avait pour objectifs d’évaluer l’usage de l’automédication dans les centres hospitaliers canadiens, de connaître les procédures associées et de décrire les trousses utilisées dans les départements d’obstétrique-gynécologie.

Nous sommes heureux de vous annoncer aujourd’hui que nous venons de publié l’article de ce projet, «Enquête sur les programmes d’automédication au sein des centres hospitaliers canadiens», dans les Annales de l’URPP.

 

 

 

Publicités

Réorganisation de la pratique pharmaceutique en établissement de santé : le cas de l’Hôpital Saint-Michel de Jacmel en Haïti

Dans le cadre du Programme de Santé Intégré en Haïti (PSI), le CHU Sainte-Justine est notamment responsable de l’implantation d’un programme d’amélioration de la qualité de la prestation des soins et services, incluant la pharmacie.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons réalisé une étude descriptive observationnelle afin de décrire le profil des constats et des recommandations découlant des quatre premières missions pharmaceutiques réalisées entre octobre 2013 et mars 2015. Ces missions ont permis d’identifier quatre constats et 112 recommandations.

HAITI 4En date du 27 mars 2015, des 112 recommandations proposées par le pharmacien en mission, 25% sont déjà complétées, 55% sont amorcées et 20% restent à amorcer dans le futur. En sus des rapports de mission, quatre articles structurés ont été publiés dans les Annales de l’Unité de recherche en pratique pharmaceutique et un site web a été créé pour l’hôpital en reconstruction.

On peut consulter notre affiche présentée dans le cadre du Congrès de l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec du 15 au 17 avril 2015 à Québec, Qc, Canada.

 

Associations et organismes pharmaceutiques et para-pharmaceutiques au Canada et au Québec

Le monde de la pharmacie québécoise d’aujourd’hui se définit par l’histoire des acteurs qui le composent. Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons réalisés une revue documentaire descriptive afin de tracer le profil historique des associations et organismes pharmaceutiques et para-pharmaceutiques du Canada et du Québec des 150 dernières années, dans une perspective de pharmacie québécoise.

Du 23 septembre 2014 au 7 avril 2015, nous avons publié 26 articles sur le blogue
hebdomadaire Histoire de la pharmacie au Québec, chacun d’entre eux présentant
l’une des associations étudiées.

On peut consulter les blogues hebdomadaires en ligne et l’article synthèse publié dans les Annales de l’URPP. On peut également consulter notre affiche présentée dans le cadre du Congrès de l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec du 15 au 17 avril 2015 à Québec, Qc, Canada.

HISTOIRE 7

Gestion des maladies héréditaires rares au CHU Sainte-Justine

Il existe plusieurs milliers de maladies rares. Depuis trois décennies, on note l’émergence de médicaments orphelins visant à prévenir et traiter les maladies rares et particulièrement certaines maladies métaboliques héréditaires rares (MMHR). Plusieurs enjeux sont associés à ces maladies et à la prodigation des soins à cette patientèle particulière.MMHR1

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons réalisé une revue de littérature pour décrire la problématique et faire le point sur la gestion des MMHR au centre hospitalier universitaire (CHU) Sainte-Justine. Au total, onze enjeux ont été identifiés pour lesquels des pistes de solutions ont étés proposées:

1- absence de politique québécoise entourant la prise en charge des MMHR;
2- absence d’un centre d’excellence québécois;
3- insuffisance de données probantes;
4- utilisation de médicaments orphelins hors liste;
5- délais entourant l’évaluation de l’INESS et l’utilisation en CHU;
6- refus des fabricants de médicaments orphelins de participer aux achats groupés;
7- proximité de l’industrie pharmaceutique vis-à-vis certaines clientèles;
8- insuffisance de financement pour les médicaments orphelins utilisés sur une base ambulatoire;
9- variation imprévisible de la devise canadienne;
10- difficulté de trouver des lieux d’administration d’enzymes de remplacement;
11- pénurie de documentation sur les initiatives canadiennes.

On peut consulter l’affiche présentée dans le cadre du Congrès de l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec du 15 au 17 avril 2015 à Québec, Qc, Canada. On peut également consulter l’article détaillé publié dans les Annales de l’Unité de recherche en pratique pharmaceutique.

 

Perception de l’utilité et utilisation en pratique des données sur les rôles et retombées de l’activité pharmaceutique par les pharmaciens hospitaliers belges francophones : une étude pilote

Dans le cadre des travaux de l’Unité de Recherche en Pratique Pharmaceutique, nous avons publié «Perception de l’utilité et utilisation en pratique des données sur les rôles et retombées de l’activité pharmaceutique par les pharmaciens hospitaliers belges francophones : une étude
pilote» dans les Annales de l’URPP.

Cet article a pour objectifs d’évaluer la lecture, la perception et l’utilisation en pratique des données sur les rôles et retombées de l’activité pharmaceutique (RRAP) par de futurs et actuels IP12dpharmaciens hospitaliers belges francophones en plus de mesurer leur appréciation envers le site Impact Pharmacie et d’envisager d’autres perspectives d’exposition à ces données.

Pour favoriser le développement des services pharmaceutiques, les pharmaciens doivent intégrer les données disponibles décrivant les RRAP. Malgré le faible taux de réponse obtenu à notre questionnaire, les résultats de notre étude nous éclairent pour la première fois sur la perception des pharmaciens belges qui confirment que le recours aux données sur les RRAP pourrait être amélioré, autant au cours de la formation que dans l’exercice de la profession.

Un outil, tel que le site Impact Pharmacie, regroupant et synthétisant les données scientifiques des RRAP, peut aider les pharmaciens à optimiser leurs lectures sur le sujet et à élargir leurs connaissances pour leurs modèles de pratique pharmaceutique.

Développement et implantation du formulaire d’administration des médicaments électronique au CHU Sainte-Justine

Dans le cadre du développement du dossier clinique informatisé au CHU Sainte-Justine, nous avons contribué au développement d’un formulaire d’administration des médicaments électronique (FADMe).

fadme2Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons réalisé une étude descriptive de la documentation des doses avec le FADMe portant sur l’ensemble des doses de médicaments administrées dans les trois unités de chirurgie pédiatrique au CHU Sainte-Justine. Notre objectif était de décrire le profil d’utilisation du FADMe en chirurgie et de discuter de ses avantages et limites.

Cette première évaluation quantitative de la documentation des étapes d’administration par les infirmières de l’unité est un bon point de départ. Ces données seront utiles pour évaluer l’impact d’autres interventions dans le cadre du déploiement du FADMe.

On peut consulter l’affiche présentée dans le cadre du Congrès de l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec du 15 au 17 avril 2015 à Québec, Qc, Canada.