Archives mensuelles : mars 2016

Historique des lois encadrant la pharmacie

Pour rester sur la thématique de la législation (blogue sur les principaux sites de législation), nous sommes heureux de vous partager notre historique sur les lois encadrant la pharmacie. Ce projet a été élaboré dans le cadre d’un stage à thématique optionnelle de la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal. Nous vous partageons aujourd’hui l’affiche en lien avec notre article publié dans les Annales de l’Unité de recherche en pratique pharmaceutique le 14 avril 2015.

Vous pouvez consulter notre affiche présentée au congrès annuel de l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec (A.P.E.S.), le 16 avril 2015 à Québec (Québec) Canada.

STUDIUM6

Félicitations à Mylène Breton pour la soutenance de sa thèse!

BRETON1theseLe vendredi 18 mars dernier, madame Mylène Breton a présenté sa Soutenance de mémoire de DES tenant lieu de thèse d’exercice et dont le titre était « Promouvoir et optimiser les pratiques pharmaceutiques grâce aux données probantes relatives aux rôles du pharmacien et retombées de ses activités ».

La soutenance a eu lieu à l’Université François-Rabelais de Tours, en présence de Daniel Antier, président du Jury (PU-PH, CHU de Tours et Faculté de pharmacie de Tours), de Jean-François Bussières, directeur de thèse (Chef, département de pharmacie, URPP, CHU Sainte-Justine et professeur titulaire de clinique, Faculté de pharmacie, Université de Montréal), Dominique Navas (MCU-PH, CHU de Nantes et Faculté de pharmacie de Nantes) et Marie-Annick Cadeac (PH, CH de La Rochelle).

Soutenance de la thèse de Mylène breton, le 18 mars 2016.

Soutenance de la thèse de Mylène breton, le 18 mars 2016.

Sa thèse a permis de compléter la phase II de la plate-forme Impact Pharmacie et de son blogue hebdomadaire. Toutes nos félicitations à Mylène qui a passé une année de sa formation au sein de l’URPP de novembre 2014 à octobre 2015!

Est-ce que les pharmaciens et étudiants en pharmacie connaissent bien la législation?

Sauriez-vous nommer les principaux sites de législation au Canada? Tout pharmacien devrait connaître :

  • Justice Canada
  • CanLii
  • Publications Québec
  • Tribunaux du Québec

Nous avons fait un sondage en ligne auquel 919 pharmaciens et 128 étudiants en pharmacie ont répondu. Il en ressort que les répondants connaissaient peu les sites Internet de législation pharmaceutique.

Dans le cadre de ce projet, nous avons créé le blogue lsspharmacie.wordpress.com. Nous vous invitons à vous y abonner afin de rester à l’affut des décisions juridiques impliquant les pharmaciens!

lsspharmacie.wordpress.com

lsspharmacie.wordpress.com

Vous pouvez consulter notre affiche présentée au congrès annuel de l’’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec (A.P.E.S.), le 16 avril 2015 à Québec (Québec) Canada.

Syndrome neuroleptique malin avec dompéridone

Le syndrome neuroleptique malin est une réaction indésirable rare qui peut être mortelle dans 12 % à 20­% des cas. Nous présentons un cas d’un garçon de 12 ans ayant développé ce syndrome suite à la prise de dompéridone. Selon l’échelle de Naranjo, un score de 5 indiquant un lien probable entre le syndrom malin et la dompéridone a été calculé.

DOMPERIDONE

Vous pouvez consulter notre article publié dans le Québec Pharmacie. Cet article est publié avec l’autorisation de l’éditeur de Québec Pharmacie.

Compatibilité calcium-phosphore dans des solutions d’alimentation parentérale en pédiatrie

La compatibilité calcium-phosphore représente un facteur critique à considérer lors de la préparation de solutions destinées à l’alimentation parentérale. Des concentrations trop élevées de calcium ou de phosphore peuvent mener à la formation d’un précipité.

Un projet a été réalisé en collaboration avec l’Université de Montréal afin de bonifier par des études additionnelles les courbes de compatibilité calcium-phosphore utilisées au département de pharmacie du CHU Sainte-Justine avec un mélange standard de solution pour alimentation parentérale contenant du gluconate de calcium et du phosphate de potassium. Les résultats obtenus prouvent également l’importance d’une hausse de température sur la compatibilité calcium-phosphore.

Ces données permettront aux cliniciens d’administrer des formulations d’alimentation parentérale contenant du gluconate de calcium et du phosphate de potassium de façon sécuritaire en limitant les risques de précipitation et en optimisant les traitements aux patients.

Compatibilite_CalciumPhosphore

Vous pouvez consulter notre affiche présentée au congrès annuel de l’’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec (A.P.E.S.), le 16 avril 2015 à Québec (Québec) Canada.

Inscrivez-vous à la 26e Journée de pharmacothérapie du CHU Sainte-Justine

JP2016Ne manquez pas la 26e Journée de pharmacothérapie mère-enfant du CHU Sainte-Justine! Elle aura lieu le mardi 31 mai 2016.

Inscrivez-vous dès maintenant pour réserver votre place. Vous pouvez vous inscrire en cliquant sur ce lien.

Le programme de la Journée est également disponible en ligne. Ce programme de formation continue représente un excellent moyen d’acquérir des connaissances sur la clientèle mère-enfant, raison d’être du CHU Sainte-Justine et de son département de pharmacie. Des unités de formation continue seront attribuées par l’Ordre des pharmaciens du Québec.

Profitez de l’occasion pour soumettre une candidature pour le prix de pharmacothérapie mère-enfant!

Conformité de l’utilisation de la vancomycine en établissement de santé

À la suite de modifications apportées aux règles d’utilisation de la vancomycine dans notre établissement en 2011, nous avons réalisé une étude rétrospective sur l’utilisation de la vancomycine.

Entre 2013-2015, 83 patients ont été inclus dans notre analyse. Cette étude a démontré que 98% des prélèvements de vancomycine étaient conformes à notre règle d’utilisation.

VANCO4

Vous pouvez consulter notre affiche présentée au 5ème Colloque Annuel du Réseau québécois de recherche sur les médicaments (RQRM), le 2 juin 2015 à Québec, Québec.