Archives mensuelles : janvier 2015

Au nom de la loi… jugements relatifs à la pratique pharmaceutique

La connaissance de la législation du système de santé est un incontournable pour les professionnels de la santé. En constante évolution, il peut être difficile de se maintenir à jour. En 2012, nous avons réalisé une étude pilote pour développer un gabarit type présentant les fiches de décisions de jugements de tribunaux en lien à la pratique pharmaceutique. Dans le cadre de cette étude pilote, 25 décisions ont été commentées, et les résultats ont été intégrés à la plateforme StudiUM de la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal. Nous vous invitons à consulter notre article traitant de la phase pilote.

Suivant cette étude pilote, une analyse de plus grande envergure a été réalisée en 2013 et a pris la forme du site Internet Législation et systèmes de soins – pharmacie (lancé en août 2014). Nous vous invitons à le consulter!

Législation et systèmes de soins - pharmacie :  https://lsspharmacie.wordpress.com/a-propos/

Législation et systèmes de soins – pharmacie : https://lsspharmacie.wordpress.com/a-propos/

Ce projet élaboré dans le cadre de stages STOP de la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal continue à être mis à jour grâce à la collaboration d’assistants de recherche à l’URPP et d’autres étudiants en stages STOP.

Vous pouvez consulter notre article publié dans le Pharmactuel.

Sommes-nous exposés aux gaz anesthésiques pour inhalation?

Saviez-vous que certains professionnels de la santé sont exposé à des gaz anesthésiques pour inhalation dans le cadre de leur travail, par exemple à l’isoflurane, au sévoflurane ou au desflurane? Cette exposition professionnelle n’est pas sans risque pour les travailleurs.

En suivi à notre premier article décrivant les caractéristiques de ces gaz et des limites d’exposition, nous avons évalué la littérature rapportant les niveaux mesurés dans les hôpitaux et nous présentons également des valeurs mesurées dans des centres québécois. De plus, nous avons revu les recommandations existantes pour assurer une utilisation sécuritaire.

Les risques d’exposition du personnel peuvent varier durant l’opération, notamment en raison du débit plus élevé au moment de l’induction de l’anesthésie. Il ne faut pas oublier que les risques sont également présents dans la salle de réveil, en raison des gaz expirés par les patients, plusieurs heures après une opération. La ventilation des pièces et l’entretien de l’équipement sont primordiaux pour un environnement de travail sécuritaire.

Du sévoflurane était exhalé par des patients plus de 5 heures après la fin de l'opération

Du sévoflurane était exhalé par des patients plus de 5 heures après la fin de l’opération

Vous pouvez consulter notre article publié dans le Bulletin d’information toxicologique de l’Institut national de santé publique du Québec. Vous pouvez également consulter notre affiche présentée au Midyear Clinical Meeting de l’American Society of Health-System Pharmacists, les 8-12 décembre 2013, à Orlando, États-Unis.

Près de 34 000 consultations de nos blogues en 2014 : merci!

Le blogue de l’URPP poursuit sa progression! Nous sommes heureux de constater que le nombre de consultations du site poursuit sa croissance. En 2014, il y a eu en moyenne 35 clics par jour.

En comptabilisant les 4 blogues de l’URPP, cela représente un total de près de 34 000 consultations pour 2014.

 

Statistiques des 4 blogues de l'URPP

Statistiques des 4 blogues de l’URPP

Un grand merci à tous et bienvenue à nos nouveaux collaborateurs!

Blogue de l’URPP
Blogue d’histoire
Blogue Impact Pharmacie
Blogue Législation et systèmes de soins

Utilisation des doses définies journalières et des jours de traitement en pédiatrie

L’Organisation Mondiale de la Santé propose l’utilisation des doses définies journalières (DDJ)  pour monitorer l’utilisation des antimicrobiens. Compte tenu de l’ajustement des doses en fonction du poids des patients, l’utilisation de jours de traitements (JT) est recommandée en pédiatrie.

Affiche présentée au colloque annuel du réseau québécois de recherche sur l’usage des médicaments (RQRUM) les 17-18 septembre 2013 à Montréal, Québec, Canada

Affiche présentée au colloque annuel du réseau québécois de recherche sur l’usage des médicaments (RQRUM) les 17-18 septembre 2013 à Montréal, Québec, Canada

Dans notre blogue du 24 juillet 2014, nous vous avions partagé les résultats de notre analyse des DDJ et des JT en pédiatrie pour l’utilisation des antifongiques et des antiviraux. Depuis, nous avons également analysé l’utilisation des antibiotiques.

Vous pouvez consulter notre affiche présentée au colloque annuel du réseau québécois de recherche sur l’usage des médicaments (RQRUM) les 17-18 septembre 2013 à Montréal, Québec, Canada.

 

Bravo à Jennifer Corny pour la soutenance de sa thèse

Jennifer Corny, lors de la soutenance de sa thèse d'état de Docteur en pharmacie, à la Faculté Paris Descartes, le 19 décembre 2014.

Jennifer Corny, lors de la soutenance de sa thèse d’état de Docteur en pharmacie, à la Faculté Paris Descartes, le 19 décembre 2014.

Le 19 décembre 2014, Jennifer Corny a soutenu avec succès sa thèse « Optimisation et sécurisation de l’utilisation de médicaments en pédiatrie : prescriptions unlicensed, off-label et le cas des médicaments émergents. L’exemple d’un centre hospitalier universitaire mère-enfant québécois » pour le diplôme d’état de Docteur en pharmacie, à la Faculté Paris Descartes.

L’URPP était présente pour assister à la thèse, en visioconférence.

Membres du Jury
Président : Pr Christine Fernandez (Hôpital Saint-Antoine, Paris)
Juges : Pr Olivier Bourdon (Hôpital Robert-Debré, Paris), Pr Jean-François Bussières (Hôpital Sainte-Justine, Montréal)
Membre extérieur : Dr Anne Lecoeur (Hôpital Ambroise Paré, Boulogne-Billancourt)

Félicitations à Jennifer pour la grande efficacité et la qualité de son travail.
Plusieurs publications ont découlé de ce stage, notamment :

D’autres publications sont en cours de préparation et de soumission et seront à suivre sur les blogues des prochains mois.

Encore bravo!

Surveillance de la contamination des surfaces aux antinéoplasiques / Monitoring of antineoplastic surface contamination

English will follow

Depuis 2008, l’URPP réalise des études multicentriques de la surveillance de la contamination des surfaces aux antinéoplasiques en établissement de santé. Ces études ont pour objectif de faire un état de la situation chaque année et de s’assurer que la contamination demeure la plus faible possible, afin de protéger les travailleurs des établissements de santé.

Aperçu des valeurs cibles de concentration d'antinéoplasiques sur les surfaces dans nos études / Overview of the target values  of antineoplastic surface concentration in our studies

Aperçu des valeurs cibles de concentration d’antinéoplasiques sur les surfaces dans nos études / Overview of the target values of antineoplastic surface concentration in our studies

51 hôpitaux canadiens ont participé à la dernière étude réalisée en 2014. Nous observons que la concentration des traces de cyclophosphamide sur les surfaces diminue avec les années. Les concentrations d’ifosfamide et de méthotrexate demeurent faibles.

Dans le cadre de nos études, nous recommandons aux centres participants de cibler leurs actions correctrices en priorité sur les sites dont les concentrations sont plus élevées que la valeur cible correspondant au 75e percentile de tous les hôpitaux participants.

De plus, nous avons observé que la proportion de sites présentant des traces d’antinéoplasiques demeure constante, soit environ 50% des sites pour le cyclophosphamide, environ 20% pour l’ifosfamide et environ 10% pour le méthotrexate. Les sites les plus fréquemment contaminés étaient la grille de la hotte et le plancher devant la hotte dans la pharmacie, et les bras de chaise et les comptoirs dans les cliniques externes. Il est important de poursuivre nos efforts afin de limiter la contamination.

Affiche de l'étude réalisée en 2014 présentée au 2014 Midyear Clinical Meeting de l’ASHP, Anaheim 7-11 décembre 2014 / Poster of the 2014 study

Affiche de l’étude réalisée en 2014 présentée au 2014 Midyear Clinical Meeting de l’ASHP, Anaheim 7-11 décembre 2014 / Poster of the 2014 study

Vous pouvez consulter les publications découlant de ces études multicentriques :

Étude 2008-2010 : The Canadian Journal of Hospital Pharmacy  / Affiche présentée au congrès CSHP’s 43rd Professional Practice Conference (PPC) 2012, 4-8 février 2012, Toronto, Canada
Étude 2012 : International Archives of Occupational and Environmental Health / Affiche présentée au congrès CSHP’s 44th Professional Practice Conference (PPC) 2012, 2-6 février 2013, Toronto, Canada
Étude 2013 : Journal of Occupational and Environmental Hygiene / Affiche présentée au congrès 2013 Midyear Clinical Meeting de l’ASHP, Orlando 8-12 décembre 2013
Étude 2014 : publication à venir / Affiche présentée au congrès 2014 Midyear Clinical Meeting de l’ASHP, Anaheim 7-11 décembre 2014.
Étude 2015 : étude en cours


Since 2008, the Pharmacy Practice Research Unit has been conducting multicenter studies on the surface contamination with antineoplastics in healthcare centers. The objective of these studies is to capture the annual level of contamination, and to make sure that the contamination level remains as low as reasonably achievable in order to protect healthcare workers.

Aperçu des valeurs cibles de concentration d'antinéoplasiques sur les surfaces / Overview of the target values  of antineoplastic surface concentration

Aperçu des valeurs cibles de concentration d’antinéoplasiques sur les surfaces / Overview of the target values of antineoplastic surface concentration

51 canadian hospitals participated in the last study that was conducted in 2014. We found that the concentration of cyclophosphamide on surfaces has been reduced over the years. Concentrations of ifosfamide and methotrexate remained low.

In our studies, we recommend to participating centers that they target their corrective measures in priority to the sites with concentrations higher than the target value, which corresponds to the 75th percentile of the contamination measured from all hospitals.

In addition, we found that the proportion of sampling sites with traces of antineoplastic remains constant, corresponding to about 50% of positive sites for cyclophosphamide, about 20% for ifosfamide, and about 10% for methotrexate. The most frequently contaminated sites were the front grille of the hood and the floor in front of the hood in the pharmacy, and the arm rest and the counters in the outpatient clinic. It is important to maintain our efforts in order to limit the level of surface contamination.

Here are the links to our publications:

2008-2010 study: The Canadian Journal of Hospital Pharmacy  / Poster presented at the CSHP’s 43rd Professional Practice Conference (PPC) 2012, February 4-8 2012, Toronto, Canada
2012 study : International Archives of Occupational and Environmental Health / Poster presented at the CSHP’s 44th Professional Practice Conference (PPC) 2012, February 2-6 2013, Toronto, Canada
2013 studyJournal of Occupational and Environmental Hygiene / Poster presented at the 2013 Midyear Clinical Meeting of the ASHP, December 8-12 décembre 2013, Orlando, USA
2014 study: publication to come / Poster presented at the 2014 Midyear Clinical Meeting of the ASHP,  December 7-11 2014, Anaheim, USA
2015 study: ongoing

Félicitations à Aurélie Guérin pour le Prix de la Société des amis des Facultés de Pharmacie de Paris

De gauche à droite, Aurélie Guérin, lauréate du Prix de la Société des amis des Facultés de Pharmacie de Paris, M leprésident de l’Académie Nationale de Pharmacie et M le président de la Société des Amis des Facultés de Pharmacie de Paris.

De gauche à droite, Aurélie Guérin, lauréate du Prix de la Société des amis des Facultés de Pharmacie de Paris, M leprésident de l’Académie Nationale de Pharmacie et M le président de la Société des Amis des Facultés de Pharmacie de Paris.

Nous tenons à féliciter Aurélie Guérin, lauréate du Prix AMIFAC de l’Académie Nationale de Pharmacie doté par la Société des Amis des Facultés de Pharmacie de Paris, le 17 décembre 2014.

Ce prix est «destiné à récompenser un ou plusieurs auteurs travaillant en collaboration, de nationalité française, de préférence pharmacien ou étudiant en pharmacie pour des travaux originaux ayant contribué à enrichir les sciences pharmaceutiques et biologiques.»

 

Ce prix souligne le travail accompli dans le cadre du projet «Développement d’un outil innovant visant à l’amélioration des pratiques pharmaceutiques -Le site internet impact pharmacie».

Durant son stage à l’URPP, Aurélie a notamment travaillé à la mise en place, à la coordination et au rayonnement du projet Impact Pharmacie. Rappelons que le site Internet Impact Pharmacie (impactpharmacie.org) représente un projet évolutif recensant les articles à propos du rôle et des retombées des activités réalisées par les pharmaciens. Le site recense plus de 1000 articles, et traite de 70 thèmes. Ce site sera mis à jour annuellement et de nombreuses interventions en suivi à ce projet sont prévues dans la francophonie.