archive

Archives Mensuelles: novembre 2014

Depuis 2011, l’URPP a mis en place un site Internet de divulgation des pénuries de médicaments (VendrediPm.ca), faute de site canadien. Cette initiative a permis d’encadrer la divulgation en obligeant les fabricants de médicaments canadiens à déclarer les ruptures d’approvisionnement sur ce site dans le cadre de l’entente d’achats groupés avec SigmaSanté.

Sites Internet de déclaration de ruptures d'approvisionnement de médicaments

Sites Internet de déclaration de ruptures d’approvisionnement de médicaments

Dans l’intérim, les fabricants de médicaments canadiens ont mis en ligne un site Internet canadien (penuriedemedicaments.ca). En avril 2013, nous avons publié une lettre à l’éditeur dans laquelle nous avons observé un écart important entre les ruptures d’approvisionnement rapportées entre le site québécois et le site canadien. Cet écart a perduré jusqu’à la fermeture du site québécois en août 2014. Il est regrettable que le parlement canadien n’ait pas sanctionné le projet de loi C-523 déposé à l’automne 2013, lequel visait à rendre obligatoire la divulgation des pénuries de médicaments.

Texte rédigé par Jean-François Bussières

Vous pouvez consulter notre article publié dans Le Journal canadien de la pharmacie hospitalière, accessible sur PubMedCentral.

Publicités
https://www.zotero.org/groups/urppchusj

De gauche à droite : Angel Chiu, Jennifer Corny, Lena Cerruti, Jean-François Bussières, Perrine Drancourt, Mathilde Billaux, Suzanne Atkinson, EAU-relie, Thomas Dulermez, Mylène Breton, Céline Poupeau, Carolina Marino, Cynthia Tanguay. Absent de la photo : Denis Lebel

Aujourd’hui, 22 novembre 2014, c’est jour de fête pour l’URPP! Pour remercier tous nos collaborateurs, nous vous invitons à écouter cette vidéo d’une durée d’une dizaine de minutes. La vidéo présente une rétrospective des travaux réalisés au cours des deux dernières années. Allez voir la vidéo et inscrivez vos commentaires sur YouTube!

Nous en avons également profité pour mettre à jour le blogue de l’URPP, allez jeter un coup d’oeil aux nouvelles sections :

  • Équipe : comprend l’équipe de recherche et nos collaborateurs (écrivez-nous si vous désirez mettre votre information à jour)
  • Thèmes, devis et marqueurs : comprend la nouvelle classification des blogues, selon nos axes de recherche
  • Stages : comprend un descriptif des stages
  • Hyperliens : comprends des hyperliens pertinents à la recherche en pratique pharmaceutique
  • Zotero : le groupe Zotero a été mis a jour pour y inclure toutes les publications auxquelles a participé l’URPP
Chronologie de l'URPP

Chronologie de l’URPP

Étudiants formés à l'URPP

Étudiants formés à l’URPP

Nous avons publié « 12ème anniversaire de l’URPP : rétrospective » dans les Annales de l’Unité de recherche en pratique pharmaceutique.

Cet article a été écrit à l’occasion du 12e anniversaire de l’URPP, célébré le 22 novembre 2014. Nous y décrivons une rétrospective des projets menés au cours des deux dernières années, soit de 2012 à 2014.

Depuis 1996, nous avons contribué à la formation de près de 200 étudiants, et comptons près de 900 publications, que ce soit des articles, des affiches ou des présentations!

Merci à tous nos collaborateurs et bonne lecture!

 

 

Perrine Drancourt au kiosque sur les abréviations dangereuses

Perrine Drancourt au kiosque sur les abréviations dangereuses

Le 21 novembre 2014 a lieu la journée La santé et la sécurité au coeur de nos actions du CHU Sainte-Justine.

 

Plusieurs kiosques sont présents à l’occasion de cette journée. Avec la collaboration de la Direction de la qualité, sécurité, risques et de Suzanne Atkinson et Perrine Drancourt de l’URPP, une brochure a été créée afin de sensibiliser les prescripteurs aux abréviations dangereuses à éviter dans un établissement de santé.

 

Rappelons le bulletin d’ISMP Canada à ce sujet.

Abréviations interdites au CHU Sainte-Justine

Abréviations interdites au CHU Sainte-Justine

Vous pouvez consulter la brochure présentée lors de la journée La santé et la sécurité au coeur de nos actions du CHU Sainte-Justine le 21 novembre 2014.

Article publié dans le Québec Pharmacie

Article publié dans le Québec Pharmacie

Puisque les médicaments de recherche et les médicaments obtenus par le Programme d’Accès Spécial (PAS) sont souvent dispensés par les pharmaciens hospitaliers, il se peut que le pharmacien d’officine ne possède pas toutes les informations nécessaires pour faire le suivi de la pharmacothérapie, notamment détecter des interactions médicamenteuses.

Dans cet article, nous avons décrit les exigences en matière de recherche, le PAS, les enjeux en pharmacie communautaire, ainsi que certaines recommandations.

Vous pouvez consulter notre article publié dans le Québec Pharmacie. Cet article est publié avec l’autorisation de l’Éditeur de Québec Pharmacie.

Nous avons réalisé une étude prospective afin d’identifier les problèmes liés aux médicaments et de compter les interventions pharmaceutiques réalisées dans les secteurs de soins intensifs pédiatriques de 4 hôpitaux en Belgique, en France, au Québec, et en Suisse.

Résumé de l'étude

Résumé de l’étude

Le résumé se trouve ci-dessous :

BACKGROUND: Pediatric intensive care patients represent a population at high risk for drug-related problems. There are few studies that compare the activity of clinical pharmacists between countries.

OBJECTIVE: To describe the drug-related problems identified and interventions by four pharmacists in a pediatric cardiac and intensive care unit.

SETTING: Four pediatric centers in France, Quebec, Switzerland and Belgium.

METHOD: This was a six-month multicenter, descriptive and prospective study conducted from August 1, 2009 to January 31, 2010. Drug-related problems and clinical interventions were compiled from four pediatric centers in France, Quebec, Switzerland and Belgium. Data on patients, drugs, intervention, documentation, approval and estimated impact were compiled.

MAIN OUTCOME MEASURE: Number and type of drug-related problems encountered in a large pediatric inpatient population.

RESULTS: A total of 996 interventions were recorded: 238 (24 %) in France, 278 (28 %) in Quebec, 351 (35 %) in Switzerland and 129 (13 %) in Belgium. These interventions targeted 270 patients (median 21 months old, 53 % male): 88 (33 %) in France, 56 (21 %) in Quebec, 57 (21 %) in Switzerland and 69 (26 %) in Belgium. The main drug-related problems were inappropriate administration technique (29 %), untreated indication (25 %) and supra-therapeutic dose (11 %). The pharmacists’ interventions were mostly optimizing the mode of administration (22 %), dose adjustment (20 %) and therapeutic monitoring (16 %). The two major drug classes that led to interventions were anti-infectives for systemic use (23 %) and digestive system and metabolism drugs (22 %). Interventions mainly involved residents and all clinical staff (21 %). Among the 878 (88 %) proposed interventions requiring physician approval, 860 (98 %) were accepted.

CONCLUSION: This descriptive study illustrates drug-related problems and the ability of clinical pharmacists to identify and resolve them in pediatric intensive care units in four French-speaking countries.

Vous pouvez consulter notre article publié dans l’International Journal of Clinical Pharmacy, accessible sur Pubmed.

Depuis la publication de la pratique organisationnelle requise  d’Agrément Canada sur la gérance des anti-infectieux et la circulaire du Ministère de la Santé et des Services Sociaux sur la mise en œuvre d’une programme de surveillance de l’usage des antibiotiques en établissement de santé, ceux-ci ont été appelés à développer des outils de surveillance et d’analyse.  Nous souhaitons partager les rapports que nous avons développés en lien avec ces exigences.

Étapes d'un rapport de surveillance de l'usage des antimicrobiens

Étapes d’un rapport de surveillance de l’usage des antimicrobiens

Nous avons publié « L’expérience d’un CHU mère-enfant en gérance des antimicrobiens : données sources et traitement de données aux fins d’élaborer un rapport de surveillance » dans les Annales de l’Unité de recherche en pratique pharmaceutique. Cet article présente des données supplémentaires à l’article paru dans le Pharmactuel.

Vous pouvez également consulter notre article publié dans le Pharmactuel.