Archives mensuelles : juin 2011

Réflexions sur le partage sécuritaire des données hospitalières vers un dossier santé provincial

La mise en place d’un dossier pharmacologique partagé entre les hôpitaux et le milieu communautaire oblige une réflexion quant au partage sécuritaire des données. Une analyse qualitative des étiquettes produites a permis d’identifier les problèmes inhérents à la rédaction et au partage éventuel de ces données. Il existe une grande disparité dans le contenu des étiquettes. Un partage sécuritaire de ces données hospitalières vers un dossier santé provincial ne peut se faire qu’en affichant à l’identique l’ensemble du contenu d’une étiquette plutôt qu’un partage de données champs par champs, en attendant une uniformisation des pratiques de rédaction et gestion des données en hôpital.

Vous pouvez consulter notre affiche qui a été présentée au colloque annuel du réseau québécois de recherche sur l’usage des médicaments (RQRUM) les 1 et 2 juin 2011 à Montréal, Québec. Le résumé est publié dans le Journal of Population Therapeutics and Clinical Pharmacology.

Publicités

Gagnante du Prix de pharmacothérapie mère-enfant 2011 remis à la Journée de Pharmacothérapie du CHU Sainte-Justine

Dans le cadre de la 21ème journée de pharmacothérapie mère-enfant du CHU Sainte-Justine tenue le 31 mai dernier à Montréal, l’équipe du département de pharmacie est heureuse de remettre à Isabelle Tremblay, pharmacienne de la région du Saguenay Lac-St-Jean le Prix de pharmacothérapie mère-enfant du CHU Sainte-Justine 2011. Ce prix est remis annuellement à un(e) pharmacien(e) impliqué(e) activement dans les soins aux mères et aux enfants. Le prix est remis à Isabelle notamment pour ses activités dans le cadre des ordonnances collectives sur le traitement des nausées durant la grossesse et sur l’acide folique. Bravo !

Vous pouvez consulter une photo de la gagnante ici.

Prenez note que pour la période d’été, nous bloguerons une nouvelle par mois. Bonnes vacances à tous!

Gagnantes du Prix Lise Gauthier remis à la Journée de Pharmacothérapie du CHU Sainte-Justine

Lise Gauthier, ex-pharmacienne du CHU Sainte-Justine, a fait un don à la Fondation de l’établissement sur une période de 3 ans afin d’encourager des étudiants en pharmacie dans le cadre de projets pharmaceutiques mère-enfant. Il nous fait plaisir de décerner le Prix Lise Gauthier 2011 à quatre étudiants en pharmacie pour leur projet de vidéo sur l’utilisation de l’acide folique pour prévenir les malformations congénitales. Le prix a été remis lors de la 21ème journée de pharmacothérapie mère-enfant du CHU Sainte-Justine le 31 mai 2011.

Vous pouvez consulter une photo des gagnantes ici. On retrouve sur la photo de gauche à droite : Ema Ferreira, pharmacienne et professeur de clinique, Marie-Claude Chaussé, étudiante, Lise Gauthier, pharmacienne, Anne-Marie Fragasso-Marquis, étudiante, Raphaëlle Côté, étudiante, Léa-Kristelle Gagné, étudiante. Bravo!

Prenez note que pour la période d’été, nous bloguerons une nouvelle par mois. Bonnes vacances à tous!

Clarté et évaluabilité de la norme sur la gestion des médicaments d’Agrément Canada et de The Joint Commission (USA)

Nous avons conduit une étude pilote pour évaluer la clarté et l’évaluabilité de la norme sur la gestion des médicaments d’Agrément Canada et de The Joint Commission (USA).

Quarante-trois pourcent (62/143) des critères canadiens ont été directement appariés avec des critères américains et 68% (70/103) des critères américains ont été appariés avec des critères canadiens. Nous avons formé un panel de 12 membres (6 provenant d’un groupe de soins infirmiers et 6 provenant d’un groupe de pharmacie). Les membres du groupe de pharmacie ont évalué plus sévèrement les critères canadiens que les membres du groupe de soins infirmiers, soit 86% contre 95% des évaluations individuelles ont été dites « claires »  (p < 0.001) et 64% contre 88% des évaluations individuelles ont été dites « évaluables » (p < 0.001).

Peu de données sont disponibles sur les normes de gestion des médicaments et de leur impact sur les soins de santé. Une meilleure compréhension de ces standards ainsi qu’une comparaison avec ceux d’autres pays peut contribuer à déterminer leur clarté et leur évaluabilité.

Vous pouvez consulter notre affiche qui a été présentée au colloque annuel du réseau québécois de recherche sur l’usage des médicaments (RQRUM) les 1 et 2 juin 2011 à Montréal, Québec. Le résumé est publié dans le Journal of Population Therapeutics and Clinical Pharmacology.

Conversion de la cyclosporine IV à orale chez des enfants ayant reçu une greffe de cellules souches hématopoïétiques

Le monitorage thérapeutique de la cyclosporine est complexe, compte tenu de son indice thérapeutique étroit, des nombreuses interactions et de la grande variabilité intra et inter-individu. La conversion de la cyclosporine intraveineuse à orale ajoute à ces complications. Nous avons évalué un ratio de conversion de 2 (dose orale correspondant au double de la dose IV) tel qu’utilisé en pratique au CHU Sainte-Justine chez 59 enfants âgés de 1 mois à 18 ans ayant reçu une greffe de cellules souches hématopoïétiques. Selon les résultats de notre étude, nous croyons qu’un ratio de 1,5 à 1,7 serait plus approprié dans cette population.

Vous pouvez consulter notre affiche qui a été présentée au congrès CBMTG (Canadian Blood and Marrow Transplant Group) à Vancouver en avril 2010.

Deuxièmes ateliers de Pharmacie Clinique

Le département de pharmacie et l’Unité de recherche en pratique pharmaceutique (URPP) du CHU Sainte-Justine sont heureux d’accueillir sept pharmaciens français dans le cadre des deuxièmes ateliers de Pharmacie Clinique permettant l’échange et le partage d’expérience pratique avec le suivi de pharmaciens cliniciens sur le terrain durant une semaine. Le thème retenu en 2011 était : « Harmonisation de pratique dans l’objectif d’une étude multicentrique de recueil et évaluation de l’impact des interventions pharmaceutiques en pédiatrie ».  Ce stage est réalisée en collaboration avec la Société Française de Pharmacie Clinique, Groupe Pédiatrie sous la gouverne de Olivier Bourdon et Sonia Prot-Labarthe. Le groupe pédiatrie de la SFPC jouit d’un soutien sans conditions de la société AstraZeneca, France, pour la réalisation des ateliers de Pharmacie Clinique.

Les pharmaciens exerçant en pédiatrie ayant participé à l’activité sont : Annie Lavoie (Montréal), Jean-François Bussières (Montréal), Xavier Dode (Lyon), Stéphanie Provôt (Tours), Céline De Bortoli (Paris), Marie-Lucie Brunet (Paris), Morgane Bonnet (Reims), Olivier Bourdon (Paris), Sonia Prot-Labarthe (Paris), Denis Lebel (Montréal), Bénédicte Gourieux (Strasbourg), Ema Ferreira (Montréal), Maxime Detavernier (Grenoble). On peut cliquer ICI pour consulter la photo. N’apparaissent pas sur la photo Marie-Sophie Brochet, Josiane Malo, Diane Larocque, Annie Viau, Josiane Bibeau, Pascal Bédard, Christina Nguyen, Maxime Thibault, Roxane Therrien, Aurélie Closon, Cynthia Tanguay, Angel Chiu, et coll.  La société AstraZeneca était représentée par Vincent Clergeot.